Magazine France

Quel choc ! de confiance… Surtout à gauche !

Publié le 05 novembre 2012 par Gédécé @lesechogaucho

Quel choc ! de confiance… Surtout à gauche !Compétitivité : le rapport Gallois est-il de droite ?

Bon, voilà, tout est dit, et je ne vais donc pas devoir, contrairement à d’autres,  me taper un rapport de plus dont la plupart des français se fichent comme de leur première paire de chaussettes,  et qui finira de toute façon dans un placard comme l’ont été ceux d’Attali et consorts avant lui… Tous ces rapports protégés qui comportaient des mesures d’un libéralisme tout aussi triomphant, bien que les éléments de langage en soient légèrement différents pour sauver les apparences. Normal, leurs auteurs sortent tous des mêmes écoles, fréquentent les mêmes belles personnes, et ne connaissent qu’une seule théorie économique : celle qui aujourd’hui régit (et tyrannise) l’Europe. Au point qu’une certaine droite puisse les reprendre à son compte :

COMPETITIVITE – « J’observe que Louis Gallois arrive exactement aux mêmes conclusions que nous [l'UMP] sur tous les sujets. Je soutiens donc le rapport Gallois. » Jean-François Copé.

Les mesures nettement marquées à droite

Une baisse des cotisations sociales. C’est la mesure phare du rapport. Cette diminution serait de l’ordre de 30 milliards, dont un tiers pour les charges salariales, le reste sur les charges patronales. Elle est réclamée à cor et à cri par le patronat. Pour financer cet effort, les hausses de la CSG et de la TVA sont envisagées. La mesure s’inspire fortement de la fameuse TVA sociale, ou antidélocalisation, prônée par Nicolas Sarkozy et dénoncée par François Hollande durant la campagne présidentielle.

La suite est ici. Si vous voulez quand même vous farcir le rapport, l’ami Bembelly l’a mis sur son blog dans sa version intégrale, .

La seule incertitude, à présent, c’est de savoir ce que le cercle des bataves conquérants va en faire, et si un gouvernement de gauche va avoir le culot de mettre en œuvre des dispositions de droite, point barre. Le reste n’est que glose inutile, péroraison de pseudos experts et pipi de chat. La suite au prochain épisode. On attend demain.

Seule bonne nouvelle pour le moment, que je saluerai comme il se doit si elle se retrouve confirmée : « Matignon a annoncé qu’il ne retiendrait pas, parmi les mesures destinées à relancer la compétitivité, la reprise des recherches sur l’exploitation des gaz de schiste, préconisée dans le rapport. » (source). J’en connais une qui va en  être, comme moi, heureuse.

&baba;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte