Magazine High tech

Windows Live Messenger poussé à la retraite par Skype ?

Publié le 05 novembre 2012 par Brokenbird @JournalDuGeek

Après les nombreuses annonces de Microsoft autour de ses systèmes d’exploitation ainsi que des produits et services gravitant autour de ces derniers, l’absence de communication au sujet de Windows Live Messenger laissait présager le pire pour le service de messagerie instantané aux millions d’utilisateurs.

Windows Live Messenger poussé à la retraite par Skype ?

Il te reste Twitter


Un mauvais présage qui semble se confirmer selon les sources du site TheVerge qui affirment que la récente acquisition du service de VoIP Skype aura à court terme pour conséquence directe la disparition de Live Messenger.

Adieu émoticônes animées et indéchiffrables, adieu également les sons de notification qui auront bercé l’enfance des uns, et irrité l’ère adulte des autres…

Dans son calendrier, Microsoft pourrait annoncer la fin du service pas plus tard que cette semaine avant de débuter la migration de certaines fonctionnalités de Messenger au sein de Skype (allumez les cierges pour les émoticônes), le logiciel de VoIP permettant déjà de se connecter à l’aide de ses identifiants Live.

Windows Live Messenger poussé à la retraite par Skype ?

Après 13 ans de bons et loyaux services, c’est un peu l’ancêtre de nombreux services qui s’apprête (peut être) à nous quitter :

Ancêtre de DrawSomething

Windows Live Messenger poussé à la retraite par Skype ?

Ancêtre de Chatroulette

Windows Live Messenger poussé à la retraite par Skype ?

Ancêtre de Zynga

Windows Live Messenger poussé à la retraite par Skype ?

Ancêtre de Diablo III

Windows Live Messenger poussé à la retraite par Skype ?

Ancêtre des Beliebers et Directionners

Windows Live Messenger poussé à la retraite par Skype ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine