Magazine Auto/moto

Galères et bénédictions de la voiture électrique

Publié le 06 novembre 2012 par Nonolito

Galères et bénédictions de la voiture électrique

Acheter une voiture électrique aujourd’hui relève presque de l’acte militant. En effet nombreux sont les embuches rebuffantes pour les acheteurs de voitures neuves tout électrique. Toutefois les récentes innovations technologiques ainsi que les aides apportées par les collectivités et l’Etat permettent de contrebalancer, voire surcompenser, les mauvais côtés de la voiture électrique. Petit tour d’horizon.

Tout d’abord, il faut savoir que l’achat d’une voiture électrique (hors bonus) coûte toujours plus cher à gamme équivalente qu’un véhicule essence. La faute, non pas à la technologie, somme toute relativement simple des moteurs et autres équipements, mais surtout aux batteries complexes assurant l’autonomie de la voiture électrique. Cet élément essentiel est souvent développé et fabriqué par des sous-traitants, peu nombreux, pouvant facturer au prix fort cette technologie. Siemens et LG, entre autres, comptent parmi les principaux fabricants. De plus, comme la production mondiale est encore très réduite, les constructeurs n’arrivent pas à suffisamment amortir leurs frais, le coût marginal de production d’une voiture électrique étant encore trop élevé. Ensuite vient le problème du rechargement. En effet, il vous faut une prise de courant à proximité pour pouvoir recharger votre voiture. Si vous habitez dans une grande ville, pourtant là où, pour des raisons évidentes, on aurait le plus besoin de véhicules propres et silencieux, vous allez rapidement comprendre toute la mesure du problème. Comment accéder à une prise de courant à moins soit d’avoir une place de parking couvert, soit habiter au rez-de-chaussée et faire passer la prise par la fenêtre. Et encore ! Il faut attendre huit heures en moyenne avec une prise 230 V pour faire le plein. Une solution inenvisageable pour la majorité des citadins. Et ce n’est pas la réponse de la société en faillite Better Place et son principe inadapté de batteries interchangeables qui va changer la donne.

Malgré tout cela des solutions simples viennent rendre la voiture électrique attractive. En premier lieu, le prochain système des bonus et malus du gouvernement sur l’achat de voitures neuves pour 2013  va donner la part belle aux véhicules non-polluants. Pour une voiture rejetant moins de 20 grammes de CO2 par km, (c’est-à-dire toutes les voitures électriques), vous bénéficiez de 7 000 € de moins sur la facture totale. Une bonne chose qui permet de fortement relativiser le prix élevé à l’achat de voitures neuves hybrides ou tout électrique. Ensuite, de nombreuses collectivités mettent en place des aménagements pour faciliter la vie des conducteurs verts, comme des bornes de rechargements disséminées un peu partout (mais encore trop peu nombreuses). Paris envisage même la gratuité des emplacements de parking aux conducteurs d’une voiture électrique. De plus, des nouveaux équipements sont à l’étude pour brancher les voitures sur du courant triphasé (400 V), comme l’a fait Volvo, réduisant ainsi à seulement 1h30 le temps de rechargement. Enfin, dernier point positif, outre le silence du moteur et la satisfaction de réduire votre impact environnemental, vous ne serez plus dépendant du prix de l’essence, beaucoup plus cher et soumis à de fortes fluctuations.

Alors pour votre prochain achat, n’hésitez pas à opter pour une voiture électrique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nonolito 99 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte