Magazine Société

Financement des partis politiques, corruption et collusion

Publié le 06 novembre 2012 par Raymond Viger

Commission Charbonneau

Construction et politique, réglons la corruption

Raymond Viger Dossiers Politique, Criminalité

La commission Charbonneau fait ressortir des faits que nous connaissions tous depuis fort longtemps. Le financement des partis politiques favorisent la corruption, les pots de vin, les fraudes et tous les autres mots pas beau et pas fin qu’on ne voudrait pas entendre.

Et le monde de la construction, qui est la vedette de la commission Charbonneau, n’est pas le seul monde où la corruption prend beaucoup de place. Sans vouloir être négatif à outrance, je considère qu’il y en a partout, même dans le communautaire.

Imputabilité des politiciens

Ce qui me désole beaucoup dans ces faits, c’est le manque d’imputabilité. Les politiciens sont tenus à l’écart. Ils ne sont au courant de rien. Ils ne voient rien. Ça va nous prendre des politiciens qui ont le goût et la capacité d’être responsables et imputables.

Même si certains me disent que les partis politiques sont importants pour rassembler les gens de même affinités et de même orientation politique, je suis obligé de questionner, encore une fois, la pertinence des partis politiques. Si nous avions des députés libres, autonomes et indépendants, travaillant pour le bien-être de leurs électeurs, est-ce que nous aurons de meilleurs politiciens que lorsque ceux-ci doivent suivre la ligne de parti, pourvoir au financement du parti avec des quotas financiers à rencontrer…?

Corruption à répétition

Jean Drapeau avec Pacifique Plante, devant le juge Caron s’est élevé contre la mafia et les fraudes à la Ville de Montréal au début des années 1950. Nous avons eu la commission d’enquête sur le crime organisé (Ceco) en 1972 ensuite la commission Cliche en 1974. Maintenant nous avons la commission Charbonneau. Nous le savons qu’il y a fraude dans la construction et en politique.

Que pouvons-nous faire maintenant pour que ça n’arrive plus? Que pouvons-nous faire pour éviter une autre commission dans 10 ou 20 ans?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte