Magazine High tech

Halo Experience, le récit

Publié le 06 novembre 2012 par Brokenbird @JournalDuGeek

Les heureux vainqueurs du concours Halo 4 se sont rendu en Suisse pour vivre l’événement Halo Experience. Cette plongée grandeur nature dans le conflit qui oppose Masterchief et l’humanité aux Prométhéens, leur a offert un premier contact musclé avec la menace extra-terrestre de la nouvelle trilogie Halo, avant la sortie du jeu le 6 novembre 2012. Quelque journalistes les ont accompagnés pour raconter cette expérience plutôt explosive.

Halo Experience, le récit

« Rendez-vous à Zurich, prévoyez des vêtements chauds. Vous êtes désormais un chercheur protégé par l’UNSC. » Nous arrivons en Suisse le mardi 30 octobre 2012, avec ces seules indications quant à notre réelle destination. A peine arrivés, on nous passe autours du poignet un bracelet sur lequel figure le seul mot « Alpha ».

On nous fait monter dans un bus sans nous informer de notre destination. La mini-série Forward Unto Dawn nous est diffusée en intégralité durant ce trajet, ce qui nous permet d’estimer qu’il a duré au moins deux heures. Pour se rassurer, les « chercheurs » plaisantent sur la nature de la mission : « mener des recherches sur d’anciens artefacts d’origine extra-terrestre ». La nuit est noire, la température proche de zéro, des conditions pas vraiment idéales pour des fouilles archéologiques.

Le talkie-walkie du sergent qui accompagne les voyageurs se met à crachoter, puis des cris et des coups de feu s’en échappent. L’officier annonce sobrement : « nous ne sommes pas seuls ». Ambiance.

Le bus se range sur le bas-côté et les chercheurs sont débarqués au pas de course, aveuglés par les lampes-torches des soldats qui les attendent. Ils ne leurs laissent pas le temps de prendre leurs sacs. Un chercheur trop lent à sortir est trainé dans la neige et embarqué dans une jeeps. Le convoi repart, en silence. Aucun participant n’ose adresser la parole au soldat qui les accompagne et tente de contacter le groupe de marines qui s’est rendu sur le site de fouille. Seul le silence lui répond.

Halo Experience, le récit

Les véhicules se garent en lisière d’une forêt. Les soldats briefent les chercheurs sur la tournure que prennent les événements : « Une force extra-terrestre d’origine inconnue a décimé le régiment sur le site de fouilles, et les artefacts ont disparu. » Trois groupes s’organisent, chacun supervisé par un caporal. Nous accompagnons le premier groupe, chargé d’aller inspecter les alentours afin de secourir d’éventuels survivants. Les deux autres groupes doivent respectivement traverser la forêt et rejoindre l’équipe scientifique, et se rendre au point de rendez-vous où les attend Masterchief.

Les soldats ont distribué des lampe-torche que les chercheurs utilisent pour chercher des rescapés. Sur l’autre versant de la montagne, le combat fait rage : des déflagrations d’armes non humaines se font entendre, alors que les rafales des fusils d’assauts se font de plus en plus rare. Le groupe découvre deux soldats blessés. L’un d’entre eux est parvenu à s’emparer d’un artefact avant d’être touché à la jambe. Il murmure qu’il n’a jamais rencontré pareils ennemis, qu’il ne s’agit pas de Covenants.

Les trois groupes de chercheurs se réunissent au QG temporaire érigé pour l’occasion aux abords d’une ancienne mine. Là, le docteur Halsey leur explique qu’il manque encore un dernier artefact.
Alors qu’ils tentent de percer le secret des glyphes gravés sur les matériaux extra-terrestre, une explosion retentit dans la vieille mine. Un warthog en surgit, sa tourelle dirigée par le dernier espoir de l’humanité : le Spartan 117.

Halo Experience, le récit

Le Masterchief révèle aux soldats que pour ralentir ses poursuivants il a du boucher la mine, ce qui lui a permis de gagner un peu de temps. Il se tourne vers le docteur Halsey, le dernier artefact à la main. Les soldats font remonter les chercheurs dans les jeeps et tous roulent vers un ancien château médiéval. L’armée y a connaissance d’une crypte dont les glyphes qui ornent les parois semblent de la même origine que les artefacts.

L’endroit est sombre, la seule lumière provenant d’un étrange pilier situé au milieu de la salle. Alors que personne n’ose le toucher, craignant d’envoyer un signal aux créatures qui ont attaqué plus tôt, le docteur pose les artefacts dessus. Elle semble avoir compris de quelle manière les assembler, et il ne lui faut que quelques instants pour les disposer de manière à ce qu’il forme un nouvel objet qui s’incruste dans le pilier.

La lumière de celui-ci s’éteint alors brusquement. Cortana apparait sur un écran et annonce aux chercheurs qu’ils viennent de fermer le portail qui s’était ouvert entre le monde humain et celui des Prométhéens. Un drap tombe laissant apparaitre des postes de jeux. Les chercheurs redeviennent instantanément des gamers, et si la tension due à l’expérience qu’ils viennent de vivre tarde à se relâcher, ils retrouvent vite leurs réflexes. La nuit se terminera sur Halo 4, le jeu.

Halo Experience, le récit


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine