Magazine Culture

Inédit: « Au coeur de la Maison Blanche, Barack Obama » ce soir sur France 2

Publié le 06 novembre 2012 par Buzzmedias @buzzmediasnet
Inédit: « Au coeur de la Maison Blanche, Barack Obama » ce soir sur France 2

Ce soir à 22h50, France 2 proposera un documentaire inédit. Intitulé « Au coeur de la Maison Blanche, Barack Obama », le documentaire inédit plongera les téléspectateurs dans les coulisses du pouvoir américain. 

« Au cœur de la Maison Blanche, Barack Obama » est une plongée dans les coulisses du pouvoir, au plus près du premier président noir des Etats-Unis. Avec une lucidité stupéfiante, et sans langue de bois, les principaux conseillers de Barack Obama, son premier cercle, racontent les batailles menées, souvent perdues, et dressent un bilan du premier mandat, particulièrement controversé du Président, critiquant son goût pour l’exercice solitaire du pouvoir, ses erreurs, ses faiblesses, sa naïveté parfois. Les meilleurs analystes politiques américains reviennent sur ces quatre années d’exercice du pouvoir, quand la machine politique devient infernale. Que se passe-t-il quand les beaux discours et les meilleures intentions se heurtent à la dure réalité du monde, d’une économie en pleine récession et d’une opposition implacable ? En deux parties, de son arrivée à la Maison Blanche (janvier 2009) à son entrée en campagne pour sa réélection (automne 2012), un Barack Obama comme on ne l’a jamais vu, grâce aux images inédites des équipes de NBC News Archives.

Jamais l’élection d’un président américain n’avait suscité autant d’attentes et d’espoirs, et rarement les obstacles n’ont été aussi nombreux. La narration suit la chronologie de ces quatre années au pouvoir, s’arrêtant sur les évènements qui se prêtent à une analyse critique. Le film nous dévoile les dessous de ces batailles politiques. Les images inédites de NBC News Archives nous entraînent dans les couloirs de la Maison Blanche, dans l’intimité du président des États-Unis, nous permettant de saisir l’homme, sa solitude, son habileté au combat, son aisance naturelle, son humour aussi en pleine tempête…

1ère Partie : L’effervescence enthousiaste qui accompagne l’entrée de Barack Obama à la Maison Blanche fait long feu. Il prend les rênes d’un pays embourbé dans deux guerres, et dont l’économie est sur le point de s’effondrer. Et l’on découvre avec lui l’ampleur du travail qui l’attend. Avec son équipe, il s’attaque simultanément à tous les chantiers. C’est un véritable Big Bang : il veut fermer Guantanamo, résoudre le conflit israélo-palestinien, pacifier la situation en Afghanistan, relancer l’économie et fournir une assurance santé aux millions d’Américains qui en sont dépourvus. Ce programme aussi ambitieux que coûteux va se heurter à la réalité d’une situation économique catastrophique, mais surtout à l’opposition féroce des Républicains. Il est bien vite forcé au compromis et renonce à certaines de ses promesses : la fermeture de Guantanamo est annulée, l’espoir de négociations entre Israéliens et Palestiniens s’envole… Sous la pression des Généraux, il augmente même le contingent en Afghanistan.

Son équipe, que l’on découvre profondément divisée sur les questions économiques – entre idéalisme et pragmatisme – ne tarde pas à être le théâtre de nombreuses rivalités, freinant d’autant son efficacité. Quant à la réforme de l’assurance santé, l’Obamacare, elle représente un défi incroyable face aux attaques féroces venues du camp Républicain. La période de grâce aura été de courte durée. Les élections de mi-mandat s’annoncent difficiles pour un Président que l’on sent coupé de ses citoyens.

2ème partie : La défaite cinglante aux élections législatives de 2010 fait l’effet d’une douche froide, et l’entourage du Président vole en éclat. Le rôle primordial de son épouse Michèle Obama, véritable gardienne de la flamme, se révèle à l’aune des tensions au sein de l’Administration : les principaux collaborateurs du Président quittent la Maison Blanche, et l’homme d’État semble plus isolé que jamais. Lorsque Ben Laden est localisé par ses services, Obama y voit l’opportunité de reprendre la main sur son mandat. Dans le plus grand secret, il met au point l’opération qui mènera à son exécution. La nuit précédente, il se livre à un one-man show saisissant devant le gratin des journalistes de Washington, qui ignorent tout du drame qui se joue en coulisse. C’est le début d’une reconquête de l’opinion, qui passe par une droitisation de son discours sur la scène internationale : intervention en Libye, fermeté face à l’Iran – mais refus d’une intervention armée avant les élections. La relation tendue entre Obama et Netanyahou laisse planer la menace d’une attaque unilatérale d’Israël contre l’Iran qui pourrait s’avérer néfaste pour un Obama luttant pour sa réélection. Pourtant, les raisons de croire en un second mandat restent nombreuses pour ceux qui l’ont entouré, et avec lui l’espoir de le voir enfin appliquer son programme de 2008.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Buzzmedias 19229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte