Magazine Voyages

Urbi et Orbis traçait déjà le trajet

Publié le 06 novembre 2012 par Jlboulin @etourismeinfo

Au temps des Romains, se rendre de Burdigala à Roma, prenait 48,7 jours pour couvrir à pied 1426 kilomètres (au mois de janvier avec des conditions difficiles, car en été, on gagnait un peu de temps). Aujourd'hui, on peut franchir en 15 h 18 en auto les 1507 km de distance séparant Bordeaux de Rome. Et en avion, j'ai trouvé hier des vols low cost à partir de de 23,46 € l'aller en novembre pour rallier la capitale aquitaine à la capitale romaine.

Entre les deux époques et les trois modes de voyages que je viens de présenter, un peu moins de deux millénaires et Internet nous séparent.

Déjà les Romains possédaient des indicateurs leur donnant les temps et les budgets estimatifs, ainsi que les meilleures routes à prendre pour rallier Rome depuis les grands points de l'Empire. Aujourd'hui, les outils multimodaux et comparateurs de temps de voyage et de prix sont légion dans l'Internet touristique.

J'ai récemment découvert Orbis, recherche et application de voyages au temps de l'empire romain, développée par l'université américaine de Stanford. Tout y est : les distances, les temps de route selon les moyens de déplacement, ainsi que les coûts !

Urbi et Orbis traçait déjà le trajet

Trouvez-vous habile d'oublier de présenter les conditions de voyages pour venir jusqu'à vous ? Moi pas. Je pense que lors de la refonte de vos sites amiraux vous pourriez intégrer à l'outil de réservation au moins des liens, si ce n'est un service de cartographie interactif, qui permettrait à chaque prospect d'identifier sur l'espace de votre site web, son itinéraire et son temps de route. Ensuite, les offreurs présenteraient leurs propositions tarifaires.

Nous savons tous que la géographie n'est pas maîtrisée par la plupart des touristes, aussi pour aider à partir des citoyens européens soucieux de leur temps et de leur budget (tendance aux courts séjours de proximité), je pense indispensable d'apporter ces informations complémentaires, qui existent dans l'univers du web mais qui sont le fait de Google himself et de grands comparateurs. Rapatriez ces informations dans vos sites et tout le monde, à commencer par vos prospects, sera content. Pour cela, à côté de vos rubriques Dormir, Goûter, Découvrir...ajoutez donc une rubrique Venir.

Au passage, voici donc quelques outils intéressants et sans exhaustivité (j'ai écarté les grands comparateurs de prix types Opodo, Voyagezmoinscher, Liligo, Trivago...) pour établir au moins des liens et apporter une vraie plus value à vos prospects (vous pouvez aussi tester Orbis, c'est assez intéressant) : 

- pour qu'ils déterminent la distance et le temps de route pour venir jusqu'à vous : Viamichelin ; Mappy ; Google MapsGéoportail (qui n'a pas une fonction prioritairement touristique)  ; 

- pour qu'ils trouvent de belles offres par avion : Skypiker (comparateur low cost en beta) ; Kayak ; Skyscanner ; et à terme possiblement, quoique l'on attende depuis quelque temps déjà, Google Flights, qui ne couvre pas l'Europe pour l'instant

- pour qu'ils trouvent de belles offres par train : Kelbillet ; Eurail ; Raileurope ; Mytripset (qui propose aussi la comparaison tarifaire en auto et en avion quand c'est possible)

- pour les adeptes de l'autocar, promis à un nouvel essor en France : Eurolines ; Autocarsdefrance (pas encore sur des trajets de point à point, mais un début de coordination est à l'oeuvre) 

Pour les autres solutions à vélo ou en covoiturage par exemple, chacun a ses propres sources d'information. 

 

Urbi et Orbis traçait déjà le trajet


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlboulin 68606 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine