Magazine Sport

IFAF vs EFAF. Le point après Zurich.

Publié le 06 novembre 2012 par Olivierelitefoot
IFAF vs EFAF. Le point après Zurich. L’Assemblée générale extraordinaire de l’EFAF de dimanche n’aura pas mis fin à la guerre IFAF/EFAF. Elle n’aura en fait pas réglé grand-chose…
Comme on pouvait le prévoir les pays Pro IFAF n’ont pas pu réunir derrière eux les 2/3 des fédérations européennes nécessaires pour dissoudre l’EFAF. Sur les 21 pays qui s’étaient déplacés 13 seulement approuvaient cette dissolution. Treize pays parmi lesquels la France et l’Espagne dont les votes sont contestés en interne. L’EFAF existe donc toujours. Le putsch de l’IFAF-Europe a échoué même si ses partisans sont majoritaires.
Une majorité qui a bien l’intention de ne pas en rester là. Dans un second temps elle a fait voter dimanche une modification du budget de l’EFAF qui réduit celui-ci de plus de 80%. Le budget 2013 de l’EFAF passerait ainsi de 204 000 euros à moins de 36 000 euros. Un budget qui rendrait l’EFAF impuissante et incapable d’assurer ses missions. Une dissolution bis. Reste que la direction de l’EFAF ne semble pas prête à rendre les armes puisqu’elle conteste déjà la validité de ce vote. Un vote qui n’était pas inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée. Une fois de plus les avocats vont avoir du boulot. Les procédures entre IFAF et EFAF s’accumulent, bien loin des terrains, bien loin du football.
La suite ? La réunion de Milan pour l’organisation des compétitions Eurobowl et EFAF Cup 2013 du 17 est maintenue. Reste à savoir si l’EFAF aura les moyens d’organiser ces compétitions. Le championnat d’Europe de l’été prochain en Russie sera en tout état de cause organisé par l’EFAF, le contrat liant la fédération russe et l’EFAF n’étant pas contesté par les pro IFAF. L’Assemblée Générale Ordinaire de l’EFAF prévue en mars en Russie est toujours programmée et s’annonce animée. Mais elle n’est pas élective. Majorité ou pas l’équipe dirigeante de l’EFAF devrait donc rester en place jusqu’à la prochain AG élective en 2014. A moins que d’ici là on est droit à d’autres coups de théâtre. Le TAS de Lausanne, les tribunaux allemands, les élections fédérales nationales (dont la française) pourraient changer la donne.
Les rumeurs concernant l’attitude de la NFL et de USA football, soutiens supposés de l’IFAF ne rendent pas la situation beaucoup plus claire et que ce soit côté EFAF comme côté IFAF-Europe, les programmes, les projets restent flous. Si au moins on pouvait confronter des projets, les comparer… Mais pour l’instant les deux entités en restent à des duels de procédures.
Cette AG de Zurich n’aura donc été qu’une bataille de plus, sans réel vainqueur, dans une guerre qui s’annonce encore longue.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivierelitefoot 1872 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine