Magazine Bourse

Les leçons d’affaires de James Bond

Publié le 13 novembre 2012 par Fabien Major @fabienmajor

Depuis 1953, on peut dire que l’agent 007 a inspiré bien des designers de robes de soirée, de bikinis, de voitures, de cascades, de gadgets, de martinis… et d’autres héros! On était cependant loin de se douter que le plus tenace des représentants du MI6 pouvait inspirer des stratégies d’affaires! C’est fait. Voici 3 leçons que James Bond peut enseigner aux entrepreneurs.

#1 Pensez comme un vilain!

Les présidents d’entreprises à succès ont parfois le profil des psychopathes. On retrouve dans leurs personnalités quelques-uns de ces points: charismatique, capacité élevée de concentration, égocentrique, froideur dans les moments décisifs. Comme les psychopathes, les gens d’affaires de cette espèce ne dérogent JAMAIS de leur plan. On ne va pas affirmer que TOUS les patrons sont psychopathes (seulement 4% pour être précis), mais sans l’ombre d’un doute on peut prétendre qu’avoir certains traits peut être bénéfique pour l’entreprise qui veut devenir «MAÎTRE du monde» dans son segment de marché. Oui, Steve Jobs aurait fait un bon «Vilain»! Et que dire de Paul Desmarais, Donald Trump, Rupert Murdoch, Richard Branson, Mitt Romney…?

#2 La marque AVANT les individus

Depuis les débuts de la franchise de l’agent 007, six acteurs ont enfilé son smoking. Qu’ont en commun Sean Connery, Roger Moore, George Lazenby, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et Daniel Craig? Ils sont associés à jamais au style James Bond! Les visages se succèdent, les particularités individuelles vont et viennent, mais la CULTURE Bond demeure et imprègne chacun des films. La preuve est faite que la MARQUE peut survivre aux individus.

#3 Innovation et nouveautés

Vous, vos parents ET vos grand-parents savent qu’en allant voir au cinéma « SKYFALL », vous allez découvrir les talents (ou pas) d’actrices des nouvelles Bond’s Girls. Vous découvrirez de nouveaux gadgets, de nouveaux effets spéciaux, de nouveaux modèles de voitures et vous voyagerez aux quatre coins du globe! Comme les fans de Bond, les consommateurs exigent AUSSI que les sociétés innovent, étonnent et qu’elles les rejoignent par le biais des nouveaux  moyens de communication. Le défi est de se réinventer suffisamment pour garder la flamme de la clientèle tout en conservant sa signature, son authenticité.

Source: HackCollege


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte