Magazine

Sortir danser

Publié le 03 mars 2008 par Lyanne

Oui cela m'arrive, j'aime bien les endroits où l'on va avec des amis pour aussi bien se parler que danser, "pub dansant". Relationnel et sensuel.
Chez certains c'est "dans le sang", ou plutôt je dirais que c'est "depuis tout petit". Heureusement que j'ai appris le rock à 16 ans, mais j'envie les enfants qu'on laisse très jeunes danser comme ils veulent, ils savent bouger. Je regrette de ne plus avoir l'occasion de danser le rock d'ailleurs (le vrai, celui qu'on apprend !). J'avais commencé à apprendre d'autres danses, latines en particulier, mais il m'aurait fallu plus de pratique. J'aime danser mais je ne suis pas une super danseuse en fait... 
Alors apprendre à danser, ou bien instinct ? Les deux sans doute, et pourquoi opposer les deux ? 
Il y a aussi les danses qui n'ont pas besoin d'être apprises, mais celles qui doivent s'apprendre, avec des pas, ne sont pas si différentes. La théorie s'intègre, et ensuite, c'est comme la définition de la connaissance "c'est ce qui reste quand on a oublié ce qu'on a appris"... La danse à deux est une discussion plus facile aussi lorsqu'on parle la même langue ! 
Après avoir appris, il reste à danser en écoutant la musique, et savoir choisir au quart de seconde ce que va dire notre corps avec la musique. 
On écoute, et le corps traduit la musique au fur et à mesure, on dit qui on est, comment on se sent, ce qu'on éprouve avec chaque musique. La danse, c'est de la place faite aux émotions dans le corps.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lyanne 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte