Magazine Voyages

La Toscane autrement

Publié le 14 novembre 2012 par Nathco

La Toscane, et en particulier Florence, je connaissais déjà ; notamment pour y avoir vécu quelques mois pendant mes études , et je voulais faire découvrir à mes enfants cette merveilleuse région.
Retour sur un séjour de 2 semaines en août 2012


Souvenirs, souvenirs… où est la Florence d’antan
Dans mes souvenirs vieux d’une vingtaine d’années , Florence ressemblait à une belle femme, élégante, parfois  un peu hautaine, secrète et silencieuse.
Je me souviens des journées pendant lesquelles je flânais dans le centre ville, entre Palazzi cossus, boutiques de luxe, rues moyennageuses. Je recherchais la fraîcheur dans les églises richement décorées, ou, en fin de journée , j’enjambai le Ponte Vecchio pour rejoindre le Jardin de Boboli derrière le Palais Pitti pour lire un livre avec une vue panoramique sur le Duomo.

P1110506

Mais en arrivant à Florence, j’ai rapidement compris que je ne pourrai revivre ces moments et surtout je ne pourrai pas les faire partager à mes enfants.
Nous savions que choisir de visiter Florence au mois d’août n’était pas une très bonne idée, mais c’était la seule possibilité… Choix à éviter au maximum : il fait chaud , il y a trop de monde et la plupart des touristes sont français… alors si vous recherchez une ambiance italienne… c’est un peu râté.
Autre déception : avec le développement du tourisme, et principalement le touriste de masse qui déverse chaque jour des milliers de touristes (quotidiennement des bateaux débarquent des milliers de croisiéristes à Livourne qui choisiront de visiter Florence, Sienne ou Pise au pas de course) qui n’auront que quelques heures pour découvrir le berceau de la Renaissance. Aujourd’hui la visite de la Florence devient compliquée et très onéreuse !
Il y a 20 ans, l’accès à la plupart des édifices était libre, seule une partie d’un monument (coupole, crypte, trésors…) était payante. Désormais, tout est payant (même l’accès aux jardins de Boboli !) et les files d’attente sont souvent impressionnantes et dissuasives. Pour la Galerie des Offices, j’avais réservé nos billets à l’avance, il nous a fallu néanmoins plus de 30min d’attente pour les retirer.
Galerie des Offices

Je ne critique pas tous les touristes qui se rendent dans cette ville merveilleuse, d’ailleurs nous faisions partie de cette catégorie ! Je regrette simplement, l’ère du tourisme de consommation effréné : une ville comme Florence, il faut la respecter, on ne peut pas la visiter en 4h ! il faut prendre son temps, flâner dans les petites rues, s’éloigner de la piazza Duomo et oser pousser la porte des petits bars ou échoppes, prendre le temps de discuter, de s’installer à la terrasse d’un bar pour déguster un café macchiato en regardant les élégants florentins… et si possible ne pas le faire au mois d’août !
Si vous avez fait le choix de visiter prochainement la Toscane, et si vous souhaitez prendre votre temps et le faire un peu en dehors des sentiers battus,  je vous donnerai au cours des prochaines semaines, sur mon blog, quelques idées  et conseils

1er conseil : Prato, une petite perle à découvrir pour visiter Florence
2ème conseil : la côte toscane, à la recherche des dauphins


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nathco 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine