Magazine France

Plus de bidasses à Limoges dans deux ans !

Publié le 02 avril 2008 par Jeunegarde

800px-beaublanc_c_montjovis.jpg L’info circulait depuis quelques jours et le Populaire du Centre en fait sa une ce matin, d’après des documents de travail interne de l’armée de terre, il n’y aura plus aucun militaire à Limoges à l’horizon 2010 ! Un coup dur infligé par l’Etat à la ville de Limoges qui devrait voir 400 familles quitter la Région, avec les conséquences économiques que cela peut avoir. Alors qu’un débat sans vote se déroule en ce moment à l’Assemblée nationale sur l’envoi d’un millier de soldats français en Afghanistan et que le parti socialiste a déposé une motion de censure contre le gouvernement, Limoges va-t-elle devoir payer les dépenses engendrées par cette action ? C’est en tout cas ce que pense le Député-Maire de Limoges, Alain Rodet, qui a rencontré le Ministre de la Défense, Hervé Morin, et qui est prêt à “rentrer dans la bataille s’il y a besoin d’en mener une” ! Pour sa part, la Présidente du Conseil général, Marie-Françoise Pérol-Dumont, déclare que “Nicolas Sarkozy n’a aucune vision d’un système européen de défense, que ces annonces ont des raisons financières et budgétaires et que nous sommes également dans une logique d’alignement total sur les Etats-Unis”.

Au niveau local, les militaires ont reçu l’ordre de ne pas s’exprimer pour le moment. Du coup, c’est le Ministre de la Défense qui s’efforce de temporiser, rappelant que ce sera au Chef de l’Etat de décider !

Tags: armée, Perol-Dumont, Rodet, Sarkozy

Auteur: pazmany

5 commentaires

mjhon
2 avril 2008 10:20

Enfin …

mjhon
2 avril 2008 10:24

d’un autre coté si on demandait aux militaires leur avis sur leur démanagement forcé (par l’Etat), il y a fort a parier que la réponse serai “JE RESTE ICI”, car la qualité de vie qu’offre Limoges à ces familles est bien au dela de la moyenne des autres casernes.

Séb
2 avril 2008 10:38

La droite au pouvoir n’a jamais rien fait pour Limoges et maintenant que toute la Région a basculé à gauche (Brive - CG 19) on risque d’être encore plus victimes des restrictions budgétaires de l’Etat.

Quand les socialistes ont dit pendant la campagne qu’il y aurait un plan de rigueur aprés les élections, ils avaient vu juste !

C’est une honte que le Parlement ne puisse voter pour l’envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan. Et aprés, on voudrait que le Chef de l’Etat s’exprime à l’Assemblée nationale !

Vincent LEONIE
2 avril 2008 11:22

Je note avec plaisir que les blogs se réveillent enfin sur la question. Jusqu’à présent, je me sentais un peu seul en terme d’analyse du problème…

L’estimation de 400 familles me semble un peu faible, car il y a bien plus de militaires (et de civils de la Défense) que ça sur la garnison… à voir !

Mais, maintenant qu’Alain Rodet est “prêt à rentrer dans la bataille, s’il y a besoin…”, on est certainement sauvé ! Sûrement autant que pour la base de Romanet !!!

Il est plus que temps de s’inquiéter des conséquences du “Livre blanc de la défense”. Mais, pour cela, encore aurait- fallu s’intéresser à la question… Or,lequel de nos députés siège à la Commission sur la Défense ? Aucun ! Madame Pérol-Dumont d’ailleurs, qui indique que le Président de la République “n’a aucune vision d’un véritable Défense Européenne”, est connue pour être une experte de la question…

Quant à la logique d’alignement sur les USA et l’envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan (prérogative du gouvernement et du chef de l’Etat qui est le chef des Armées, dois-je le rappeler Séb, et non du ressort du Parlement), le problème n’est pas là aujourd’hui.

Le format de la Défense n’est plus adapté et des ajustements doivent être fait. C’est nécessaire. En revanche, que Limoges en paix les frais au prix fort, là, il y a matière à réfléchir !

Enfin, pour répondre à Séb (ça faisait longtemps), permets moi de te répondre par une question : qu’a fait Mitterand pour le Limousin et Jospin ensuite, quand ils avaient le pouvoir national ? pas grand chose, il me semble.
N’accuse pas la droite de ne rien faire pour nous, alors que la gauche n’a jamais rien fait !
de plus, je pense que nos politiques nationaux ne tapent pas plus sur une région de gauche que sur une région de droite. regarde Marseille (ville de droite si je ne m’abuse) : son EMF 3 est prévue de disparaître aussi !
un peu moins de mauvaise fois me semble nécessaire…

martus
2 avril 2008 11:36

@ seb: La droite n’a jamais rien fait pour le Limousin? Et le TGV Limoges-Poitiers, l’A89 construite grâce au Chirac (surtout Mme) c’est grâce à la gauche peut-être! Par contre je veux bien que tu me fasse le bilan de tout les projets réalisés en Limousin sous Mitterand? j’attends ça avec impatience!

Fils des commentaires de ce billet  /  Faire un trackback sur ce billet

Laisser un commentaire


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte