Magazine Beauté

Krishnamurti et l’harmonie des opposés

Publié le 25 novembre 2012 par Zenbelle @zenetbelleblog

L’équilibre des 2 polarités – féminine et masculine – me touchant particulièrement en ce moment, au travers des méditations, de la pratique du yoga et des cercles de femmes dont je vous parlerai prochainement, j’avais envie de partager avec vous un extrait des conversations de Krishnamurti dans lequel il parle de l’harmonie possible entre ces 2 éléments opposés.

Krishnamurti et l’harmonie des opposés

      »En chacun de nous il y a des éléments masculins et féminins. Ou ils existent dans un état d’équilibre parfait, ou bien dans un état de déséquilibre… Le masculin, en général, est l’élément agressif, violent, dominateur ; le féminin est l’élément calme, lequel, prenant l’apparence de la soumission, est exploité par l’autre. Mais cette soumission, qui est en général considérée comme une qualité féminine, est en réalité une douceur qui, petit à petit, conquiert le principe opposé. »

      »Quand les deux principes sont en harmonie complète, la qualité de chacun d’eux subit un changement. Il n’est plus masculin ou féminin. Il est quelque chose d’entièrement différent, en regard de ce qui est caractérisé habituellement par ces termes. Le masculin et le féminin, en tant que positif et négatif, sont de par leur nature même dualistes, alors que l’équilibre complet, une harmonie entre les deux, comporte une qualité différente.

      »Puis-je le dire… c’est comme celle de la terre où toutes choses vivent sans pourtant lui appartenir. J’ai vu cela survenir très souvent. Quand l’esprit tout entier se retire du physique et de l’environnement, il semble se tenir très loin, non pas dans le temps et dans l’espace, mais dans un état que rien ne peut toucher. Cet état n’est pas une abstraction ni un recul, mais c’est un état intérieur, absolu, de « non-être ».

      »Quand naît cette parfaite harmonie, elle comporte sa propre vitalité, parce qu’elle est sans conflit. Elle ne détruit pas l’autre. Ainsi, le conflit n’existe pas seulement à l’extérieur, mais encore à l’intérieur, et quand ce conflit prend fin complètement, il y a une mutation qui n’est pas touchée par le temps. »

- Krishnamurti,  »Tradition et Révolution », Ed. Sotck, 1978, Paris.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Zenbelle 809 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog