Magazine Design et Architecture

Adieu à Oscar Niemeyer 104 ans, architecte mais aussi...

Publié le 06 décembre 2012 par Espaces à Rêver @themuriellel

Adieu à Oscar Niemeyer 104 ans, architecte mais aussi designer !

«Il doit avoir une adéquation du meuble et de l’intérieur, cela dépends du type d’immeuble. Dans une habitation, par exemple, les meubles doivent accompagner la manière de vivre de l’homme d’aujourd’hui, ils sont plus simples, moins austères. » Oscar Niemeyer. 

(cliquez sur les images pour lancer le diaporama)

Le célèbre architecte brésilien s’est éteint hier, mercredi 5 décembre à l’âge de 104 ans. Un siècle et des poussières à imaginer des projets architecturaux, et même une ville, Brasilia, la capitale économique du Brésil. Oscar Niemeyer a conservé jusqu’à sa mort toute sa vivacité et sa lucidité d’esprit (confirmé par les médecins de l’hôpital de Rio de Janeiro) qui le caractérisait tant ! Les courbes des femmes l’ont toujours inspiré dans ses projets architecturaux (plus de 600 !) et il a déclaré en 2011 à l’édition brésilienne du magazine GQ : “Je ne cherche pas dans les courbes que je dessine le corps de la femme,  mais qui sait ? Je peux  toujours y retrouver une là dedans.”

On a tous en tête un ou deux projets réalisé par Niemeyer, mais sûrement aucun concernant le design de mobilier qu’il démarre dans les années 70 pour la simple et bonne raison du fait qu’il trouve que le mobilier vient souvent déranger l’architecture d’un bâtiment ! Dans les années 60, en 1964 précisément, Oscar Niemeyer arrive par bateau en France afin de fuir le régime dictatorial dans son pays… Il rencontrera aussi bien des intellectuels comme Malraux ou Simone De Beauvoir, mais aussi le grand architecte Le Corbusier, et également Jean Prouvé. Est-ce le contact avec ces grands architectes et designers qui lui donnera également envie de s’essayer au design de mobilier ? C’est certain !

Le nombre de meubles conçus par Niemeyer est assez faible, mais le résultat est magnifique, et bien entendu, à l’image de son architecture toute en courbe. Avec sa fille Anna Maria (décédée le 6 juin 2012), architecte d’intérieur, ils ont imaginés certaines de ces pièces, dont le célèbre lounge chair “Rio” en 1978. Tout au long de sa carrière, Oscar Niemeyer a aidé au développement du design brésilien. Principalement en collaborant avec les designers de différents domaines qui participaient à ses projets, il cherchait à créer un meilleur sentiment d’intégration dans ses projets.

Voici une présentation du mobilier designé par Niemeyer, de haut en bas et de gauche à droite sur les photos :

1. Fauteuil bas et ottoman (ou table basse) revêtu en peau de vache. Malheureusement je n’ai pas réussi à trouver le nom du modèle exact mais je ne manquerai pas de venir compléter ces quelques lignes dès que j’ai les infos ! 

2. Chaise longue Rio - 1978 - Oscar et Anna Marie Niemeyer, édité par Tendo Brasileira (Dimensions : 176 cm de longueur, 60 cm de large et 82 cm de haut)

Dans la même veine que la chaise longue de Charlotte Perriand ou celle de Le Corbusier, la chaise longue Rio de Niemeyer possède une structure composée de trois éléments cintrés. Le premier, le plus gros, sert de point d’équilibre de la chaise. Les deux autres, qui sont vissés au premier, servent de support pour recevoir le dossier et le siège. Le matériau de ces trois éléments est le bois cintré très mince de couleur noire. La forme cintrée a été donnée au bois par chauffage. Le siège et le dossier de la chaise ne sont en réalité qu’un seul élément assez long pour supporter les jambes de l’usager, d’où le nom « chaise longue ». Il est fait en cannes de jonc entrelacées, le tout dans un cadre en bois cintré noir. Il est assemblé mécaniquement à la base et collé aux supports de tête et de pieds. L’appuie-tête de forme cylindrique est recouvert de cuir noir et muni de deux cordelettes de cuir à chaque extrémité. Ces petites cordes sont garnies de poids attachés au bout de chacune pour faciliter l’ajustement de l’appuie-tête.
Aujourd’hui, la chaise longue « Rio » est devenue un objet de collection. En 2007, son prix variait entre 20 000 $ et 25 000 $. Cette pièce, considérée comme une œuvre d’art à été mise aux enchères chez Sotheby’s et l’acquéreur a payé autours de 33 000 € pour avoir le privilège de l’admirer chez lui. La galerie newyorkaise R 20th Century réédite cette chaise en 2 versions : en bois noir et appui-tête en cuir noir, ou en bois clair avec un appui-tête en cuir camel.

3 - Chauffeuse Brasilia, 1971, édité par Mobilier International - cuir noir

Coussins de cuir noir, fixés sur une structure en lame d’acier brossé formant le pied. Modèle haut. Ce modèle n’est plus édité aujourd’hui. On le trouve sur le marché aux alentours de 15 000 €.
Dimensions : Hauteur 80cm, Largeur 80cm et Longueur 110cm.

4. Chauffeuse Brasilia, 1978, édité par Mobilier International - tissu gris clair

Version en tissu gris clair, pieds en acier

5. Table en bois, 1985 

6. Table en verre, 1985, édité par Taperman

Designé avec Federico Motterle 

7. Banc Marquesa, 1978, Tendo Brasileira
Le banc a été créé dans les années 1978, il est en contreplaqué et les finitions disponibles sont en laque noir brillante ou opaque. Pour célébrer les 100 ans de l’architecte, une édition en couleur (en rouge ici sur la photo), et autorisée par la Fondation Oscar Niemeyer, a été commercialisée par R 20th Century à New York. Récemment, le 23 octobre dernier, un modèle original en bois noir et cannage s’est vendu 25 000 £ dans une vente aux enchères chez Christies à Londres.

8. Lutrin en palissandre, 2009, édité par Rinck

Le 12 septembre 2009, les Editions Assouline ont sortis un gros livre rassemblant le travail colossal d’Oscar Nieyemer écrit (et avec les photos de) Matthieu Salvaing  de façon anti-chronologique. Ce dernier, qui a très bien connu Oscar, considère l’architecte comme “le dernier monument de l’architecture moderne”. 
En parallèle de l’édition du livre, un lutrin (édité en 100 exemplaires numérotés) a été réalisé par Rinck en palissandre dessiné spécialement par Oscar Niemeyer et édité à 100 exemplaires numérotés et signés. Rinck est une prestigieuse société d’ébénisterie française, perpétrant tous les savoir-faire dédiés à la décoration de haute facture depuis 170 ans dont les dernières réalisations vont de la conception d’hôtels et restaurants (Grand Hyatt à Tokyo, Le Buddakan à New York, Pic à Valence), de boutiques (Baccarat à Moscou) aux  yachts (Wedge II yacht pour Philippe Starck, Al Mirquab pour Andrew Winch, récompensé aux Superyachts Award 2009) et autres résidences privées. Il s’adjoint, à ces occasions, les services de grands noms du design international tels que Philippe Starck ou Gilles & Boissier…

9. Chaise longue Rio - 1978 - Oscar et Anna Marie Niemeyer, éditée par Tendo Brasileira (version bois clair)

Quelques autres créations d’Oscar Niemeyer sont à voir ici sur le site R 20th Century qui réédite quelques assises et tables (prix sur demandes ;-)


Photos : © Marie Clérin / Galerie Downtown (Paris), © Assouline, © R 20TH Century (New York), © Rinck, © Mobilier International, © Fasem International, © Teperman

En savoir plus :

Souvenirs d’une France”, exposition de mobilier et dessins d’Oscar Niemeyer à la Galerie Downtown 
33 Rue de Seine, 75006 Paris.

Envie de chiner du mobilier de designers brésiliens ? Rendez-vous chez James, Marché Serpette, 110, rue des Rosiers Allée 4, Stand 17-19, 93400 Saint-Ouen

Les réalisations d’Oscar Niemeyer réunies dans un beau livre de chez Taschen (à acheter sur Amazon) à petit prix…

Et pour les grands fan, un très très beau livre aux Editions Assouline (695 $ tout de même), et vous pouvez même acheter le présentoir pour le livre que Niemeyer avait spécialement designé pour Assouline (8500 $ tout de même) !

Editions Assouline
35 rue Bonaparte
75006 Paris

Biographie express :

1907 Naissance d’Oscar Niemeyer à Rio de Janeiro
1930 Formation d’architecte à l’école Nationale des Beaux Arts de Rio de Janeiro
1936 Réalisation avec Lucio Costa du nouveau siège du Minis-tère de l’Education et de la Santé à Rio de Janeiro
1939 Commande du Pavillon brésilien pour la New York Wor-ld’s Fair
1952 Réalisation avec plusieurs architectes dont Le Corbusier du siège de New York
1956-1960 Participation à la création de la nouvelle capitale ad-ministrative du Brasilia
1965 Exil en France avec l’arrivée au pouvoir de la dictature militaire au Brésil
1965-1980 Construction du siège du Parti Communiste Français et autres bâtiments en France 
1991-1996 Réalisation du musée d’art contemporain de Niterói à Rio de Janeiro
2007 Nommé commandeur de la Légion d’honneur à l’occasion de ses 100 ans, par l’Ambassadeur de France au Brésil
2010 Construction des bâtiments de la Cité administrative à Belo Horizonte

M.L. 

Publié à 18:12 2 notes Permalien ∞ Tags: actus oscar niemeyer brazilia brésil architecte designer

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Espaces à Rêver 983 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte