Magazine Humeur

Jour 2 après la toussaint

Publié le 06 novembre 2012 par Marymacleod
Jour 2. Après une courte nuit de sommeil, je suis allée à l'école très tôt. On a eu assemblée avec tous les petits Y8 et on a parlé de l'importance de lire des livres avec un grand concours de lecture organisé par la bibliothèque. Certains profs ont même pu parler de leur livres préférés. Même le dirlo a parlé de The Great Gatsby!!
Par la suite j'ai continué de préparer mes cours comme une malade.  J'ai eu mon set de Y9 de la mort qui tue à qui je commencerai à enseigner d'ici 2 à 3 semaines. J'ai discuté avec l'élève sourd que la prof a collé au fond de la salle (dans un coin du côté où il ne peut pas entendre). Comme il ne comprend rien, il passe ses cours de français à faire des avions en papier. Je me suis donc occupée de lui en particulier pendant que les autres suivaient d'un neurone fatigué la prof. Au final il a bien participé en cours et j'étais donc très contente de lui. Il m'a dit qu'il voulait être policier plus tard je lui ai donc expliqué pourquoi c'était important qu'il sache une autre langue pour pouvoir prendre du grade. Il a eu l'air de considérer que le français n'était finalement pas autant une perte de temps.
Jour 2 après la toussaint
J'ai eu une autre classe de Y9 où l'affreuse élève sortie tout droit d'un film d'horreur n'est pas venue. Du coup le cours s'est super bien passé et en circulant dans les rangs, je me suis même aperçue que les autres étaient finalement très bons. Même une élève qui ressemble à deux gouttes d'eau à Dalia dans la série Suburgatory est en fait excellente et arrive à faire toutes les extensions de la prof. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences.
Après, j'ai enseigné pour la première fois devant ma mentor et elle m'a dit que ça ne s'était pas mal passé. Mon seul souci a été qu'une élève ne m'a pas reconnue comme étant la nouvelle prof et a été la seule à refuser de suivre mes instructions. Comme elle perturbait le cours, je lui ai donc demandé de sortir de classe très calmement et elle en a profité pour se sauver du bâtiment. Ma mentor lui a couru après et quand ensuite elle est revenue, elle s'est plus ou moins bien comportée. Ma mentor m'a conseillé de la laisser décider de ce qu'elle veut faire en cours, ce que je trouve tout à fait injuste par rapport aux autres élèves mais apparemment c'est la seule solution pour la "maintenir en place".
Jour 2 après la toussaint
En somme c'est une bonne classe avec deux francophones qu'il va falloir différentier à fond. J'ai aussi un élève dont c'est la première année de français mais qui comprend au quart de tour.
Je vois enfin un petit peu de positif là dedans, c'est fou comme ça fait de l'effet. J'ai à peine le temps de manger ou même d'aller aux toilettes, mes voyages en train quotidiens deviennent des moments proprices au remplissage de la paperasse (une heure aller et une heure retour). J'ai tout loupé des feux d'artifice de la ville et ça continue même ce soir à entendre les pétards dehors.
J'ai fini la journée sur un meeting organisé par l'infirmière sur comment administrer une piqûre d'adrénaline à un enfant en proie à un choc anaphylactique. Je sais donc quoi faire et j'ai eu accès au casier médical rouge de deux de mes étudiants qui feraient régulièrement de fortes allergies. Donc je suis parée au cas où même si l'idée d'enfoncer une aiguille dans la jambe d'un élève me fait légèrement tourner de l'oeil.
Sinon, anecdote amusante. Pour la première fois, je me suis aventurée dans le bureau de la Deputy Head et... toute sa salle est rose! La ressemblance avec Umbridge dans Harry Potter m'a donc frappé!! Il ne manquerait plus que les petits chatons sur des assiettes décoratives. Sinon au téléphone elle était légèrement plus aimable et elle m'a même souri ce matin. Peut-être l'effet des vacances?

Jour 2 après la toussaint

Mary M. d'ici trente ans.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines