Magazine Insolite

Curiosa nautilus

Publié le 30 décembre 2012 par Aurélien Boillot
CURIOSA NAUTILUS
Que d'esprits n'ont pas tenté un jour de percer les mystères de cet étrange animal marin qu'est le nautile. En effet les espèces du genre Nautilus ont bercé les rêves des artistes, des savants, des princes collectionneurs ou tout simplement des curieux depuis plus de 2 000 ans.
Que de poèmes et d'imaginations créatives ont été écrits sur les intrigantes loges de leur coquille qui permet au nautile la flottaison idéale. 
Dans les cabinets de curiosité d'hier et d'aujourd'hui, le céphalopode tétrabranchiaux n'est jamais passé de mode. Il s'est même défini comme un symbole, comme une icône. Que sa coquille soit polie, ciselée, montée sur un chandelier en argent ou somptueusement gravée, il est à l'instar du bézoard, une pièce maîtresse.
Ce mollusque, que l'on trouve abondamment dans les eaux du Pacifique, a toujours su marqué les esprits. S'il est parfaitement adapté à son environnement actuel il fait immanquablement penser à un animal préhistorique cousin, les ammonites. Toutefois, le nautile n'a pas radicalement évolué au niveau de la forme depuis plus de 400 millions d'années !
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
Symbole de son temps, les propriétaires, gardiens, artistes et autres collectionneurs d'aujourd'hui savent encore s'approprier cet animal. Mais attention, si il y a bien une chose que votre serviteur mettra un point d'honneur à défendre (sans jouer au père la morale) c'est la protection des espèces dans leurs milieux. Ces espèces doivent être préservées et surtout lorsque l'une des 6 espèces vivantes est endémique comme Nautilus Macromphalus. Pour les collectionneurs donc, merci de vous assurez de leur provenance et n'oubliez jamais qu'il faut aussi savoir recycler les objets d'antan sans mettre en danger les populations actuelles.
Afin de profiter de la magie de la forme de cet animal voici quelques clichés qui montrent l'engouement de ce mollusque pour les théâtres de la curiosité à travers les âges.
Bonne année !
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS
CURIOSA NAUTILUSCURIOSA NAUTILUS

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélien Boillot 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine