Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions, les matches de 13h

Publié le 30 décembre 2012 par Sixverges
Sautons aux Conclusions, les matches de 13hNous aurons de nouveaux champions, les Bears restent en vie et les Colts viennent chambouler l'ordre des équipes dans l'AFC!
Texans 16, Colts 28
Ce match fait un peu penser au duel Giants-Pats à la semaine 17 en 2007. Les G-Men était positionnés pour les séries et n'avaient rien à gagner mais ils ont tout tenté pour ruiner le 16-0 des Pats. Ils ont échoué mais ça les a mis en confiance pour les séries et on connaît le reste. Les Colts jouaient pour la fierté aujourd'hui, étant figés comme 1e wild card dans l'AFC. Ils ont cependant utilisé tous leurs partants, donné leur 110 et, Dieu du Ciel, Chuck Pagano était de retour. Pour ajouter au momentum des Colts, leurs adversaires semblaient encore distraits et manquaient de cohésion offensive en 1e demie. C'était 14-6 Indy à la pause et les Texans n'avaient pas l'air d'aspirants au Super Bowl.
Les Têtes de Vaches se sont replacées en début de 3e quart, marquant 10 points rapides (dot un TD de 13 v. d'Arian Foster) pour prendre les devants 16-14. Leur bonhuer fut de courte durée car les Colts on repris les devant de façon spectcatulaire : un retour de botté de 101 v. de Deji Karim, suivi quelques minutes plus tard d'une passe de 70 v de Andrew Luck à TY Hilton. Du joli. Comme cerise sur le sundae, Vontae Davis a intercepté Matt Schaub sur une passe tellement « overthrown » qu'on aurait juré que le joueur défensif était la cible visée.
Après l'INT, Texans ne toucheront plus au ballon du match. Ils tombent à 12-4 et ils risquent de perdre leur bye si les Broncos et les Pats gagnent. Ça semble très probable. Ça vaut ce que ça vaut mais disons que Houston commence les séries complètement à plat.
C'est tout le contraire pour les Colts qui sont gonflés à bloc. La foule était en délire après le match et les retour de Pagano n'est pas à négliger. Ils demeurent l'équipe la plus faible des séries de l'AFC mais ils pourraient être tannants à affronter quand même.
Eagles 7, Giants 42
L'ère Andy Reid se termine dans la honte. Les Giants ont sauté à pieds joints sur les pauvres Eagles, marquant 5 touhcés en 1e demie. 4 sont venus sur des passes d'Eli Manning qui a connu son premier bon match depuis lurette. Les Eagles n'avaient pas le goût de jouer les spoilers et c'est ça qui est ça. Eli a terminé avec 208 v, 5 TD, 0 INT. De la job propre contre un adversaire absent. Les G-Men terminent donc à 9-7 et vivent d'espoir...espoir qui sera de courte durée en raison du pointage ci-bas. Nous aurons donc de nouveaux champions du Super Bowl, les Giants s'étant lamentablement effondrés
Bears 26, Lions 24
Un match-clé dans la course aux séries dans la NFC. Les Bears se devaient de gagner et d'espérer de l'aide pour garder leurs minces espoirs en vie. Les Lions n'avaient pas trop le goût de se forcer en 1e demie et ils ont accumulé les erreurs (surtout les fumbles) pour donner une avance de 20-3 aux Nounours. Matt Forte et Jay Cutler avaient l'air en forme, ça baignait. Cependant, une passe de touché de Matt Stafford à Kris Durham en toute fin de demie a resserré les choses et donné vie au Detroit. Un TD de Will Heller en début de 3e quart a porté le score 20-17 et, diantre, on avait un match. Les Bears ont ajouté deux placements pour rendre leur avance plus confortable, c'était 26-17 avec 10 minutes à faire au match.
Matt Stafford a encore réussi à réduire l'écart avec une passe payant de 9 v. à Brian Robiskie, 26-24 avec 7 minutes à faire. En passant : Kris Durham, Will Heller, Brian Robiskie...quel staff de merde pour entourer Megatron.
Ce furent les derniers points du match, les Ours réussissant à écouler le temps. Si les Lions n’avaient pas perdu 5 fumbles, Chicago serait déjà en vacances. Si les Vikings perdent contre Green Bay, les Ours entreront en séries par la petite porte.
Ravens 17, Bengals 23
Les deux équipes n'avaient pas grand-chose à gagner et ont traité le match contre une rencontre hors-concours, faisant surtout jouer des substituts. Rien à ajouter. Les deux clubs finissent à 10-6, les Ravens sont donc le seed #4. Ils recevront les Colts la semaine prochaine. Un affrontement intrigant. Baltimore entre en séries à plat ventre tandis que les Colts sont en feu...
Bon, on attend les résultats des match GB-MIN et DAL-WAS pour être fixés. Ça devrait être une belle fin de journée!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines