Magazine Recherche d'Emploi

CDD, et pourquoi pas ?

Publié le 07 janvier 2013 par Elodieberlin

Cela va sembler bizarre à beaucoup de monde, mais j’aime le CDD. Ce fut mon premier contrat de travail et j’en ai eu trois d’affilés dans ma première boîte. Mais comment est-ce possible ? C’est interdit en France ! Et bien il y a toujours des techniques pour contourner la législation.

Ainsi il suffit de ne pas travailler dans l’entreprise en question pendant une période qui correspond au tiers de la durée du CDD précédent. Par exemple mon premier CDD était de 3 mois. De ce fait j’ai été au « chômage » pendant un mois et ensuite j’ai pu repartir de zéro au niveau de la loi. J’ai donc enchaîné sur une nouveau CDD de 3 mois puis consécration… un troisième CDD de 6 mois !

Les inconvénients du CDD :
- l’exploitation psychologique. Un peu comme une période d’essai ou un stage de pré-embauche on donne le meilleur de soi-même pour prouver à son employeur qu’il ferait le bon choix en nous offrant un CDI. Mais au final la décision dépendra à 50 % du travail que vous aurez accompli et 50 % des divers facteurs qui n’ont rien à voir avec vous (situation financière de l’entreprise, politique du CDD remplacé par un autre CDD etc…)
- l’insécurité quant au futur. On se demande s’il faudra reprendre ses recherches d’emploi à l’issu du CDD ou si on décrochera le CDI-saint Graal. Et souvent on a la réponse au dernier moment, une fois que l’on s’est résigné à se remettre dans les annonces du Pôle Emploi.
- La méfiance sociale. Vos amis, votre famille, votre proprio… beaucoup de personnes de votre entourage considèrent que si vous êtes en CDD vous n’êtes pas vraiment salarié car c’est un contrat précaire. Du coup on n’ose pas vous parler du voyage au ski organisé dans 3 mois et il est impossible de louer un appartement sans avoir la caution réunie de vos parents, beaux parents, grand-parents directs et par alliance.
- On n’est pas censé pouvoir prendre de jours de congés. Mais cette règle est plus ou moins flexible selon les entreprises.

Les avantages du CDD :
- Il y a une date de fin. Passés les premiers mois d’extase, on commence déjà à s’ennuyer et à découvrir les failles de l’entreprise. On peut commencer à compter les jours et les semaines qui restent avant de pouvoir quitter ce poste et cette ambiance qui ne nous plaisent pas.
- La prime de précarité qui correspond à 10% de votre salaire vous est versée si l’entreprise ne vous propose pas de CDI à l’issue du CDD.
- Les congés payés… ceux-là même qu’on ne vous a pas autorisé à prendre. Vous recevez la contrepartie en monnaie sonnante et trébuchante, soit aussi 10% de votre salaire.

Voilà pourquoi je crois préférer les CDD au CDI. Connaître la date de fin me rassure et j’aime recevoir le chèque qui correspond à 20% des salaires qui m’ont été versés pendant la durée du CDD.

Et vous ? Pour ou contre le CDD ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elodieberlin 5733 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte