Magazine Science & vie

Pourquoi clignons-nous des yeux 30.000 fois par jour?

Publié le 07 janvier 2013 par Memophis

Pourquoi clignons-nous des yeux 30.000 fois par jour?

D'après l'étude, nous clignons des yeux pour les nettoyer, certes, mais aussi pour permettre à notre cerveau de se reposer. Faisons un rapide calcul: nous clignons des yeux en moyenne entre 15 et 20 fois par minute. Si l'on étend ce chiffre sur une heure, cela revient à environ 1.200 clignements… et donc, par jour, près de 30.000 fois. 28.800 pour être précis.Ça n'a l'air de rien comme ça, mais en fermant nos paupières 30.000 fois par jour, même un court instant, cela représente 10% de notre temps sur une journée en étant éveillé. Un chiffre qui laisse perplexe les scientifiques. En effet, le corps humain n'a pas besoin d'autant de temps pour lubrifier ou nettoyer ses yeux. Mais alors, y a-t-il une autre raison à nos battements de cils?Des scientifiques japonais intrigués se sont penché sur cette énigme, relate le site maxisciences.com. Ils ont entrepris des recherches et sont arrivés à une toute autre hypothèse: nous clignons des yeux pour les nettoyer, certes, mais aussi pour permettre à notre cerveau de se reposer, même une fraction de seconde, afin de retrouver toute son attention et sa vivacité.Comment s'y sont-ils pris pour avancer leur hypothèse? Les chercheurs de l'université d'Osaka ont sélectionné un échantillon de vingt jeunes gens, dont ils ont passé le cerveau au scanner alors qu'ils regardaient une vidéo. Minutieusement, ils ont surveillé l'affux sanguin au niveau des différentes parties de l'encéphale.Les conclusions tirées de cette expérience? Lorsque les sujets clignent des yeux, plusieurs aires cérébrales impliquées dans l'attention, ainsi que les cortex visuel et somato-sensoriel semblent s'inactiver. A l'inverse, d'autres régions reconnues, comme faisant partie du "réseau par défaut", se mettent à fonctionner davantage.Le "réseau par défaut", un mystère du cerveau qui fascine les chercheurs car il se manifeste lorsque son propriétaire semble au repos total et n'entreprend aucune activité particulière.Des pauses, oui mais pas n'importe quandPour les chercheurs d'Osaka, l'activation de ces régions lors du clignement d'yeux suggère donc que le cerveau interrompt la tâche menée pendant moins d'une seconde afin de se re-concentrer dessus.Ce n'est pas la première fois que cette hypothèse est avancée par des chercheurs, de précédentes recherches ayant déjà mené à cette théorie. De plus, une autre observation tirée de l'expérience des chercheurs japonais lui donne encore un peu plus de poids.En effet, au cours de l'étude publiée dans la revue PNAS, l'équipe a observé que les sujets avaient tendance à cligner des yeux à des moments bien particuliers, proches d'un "arrêt implicite".Par exemple, à la fin d'une phrase lorsqu'on lit ou lorsque quelqu'un parle, ou pendant un film, lorsqu'un acteur se retourne, quitte une pièce, ou lorsque la caméra change de position. A ce moment-là, les aires concernées "s'éteignent" un petit instant pendant que le réseau par défaut prend le relais. Puis celles-ci se "rallument" et l'attention est restaurée.Mais sommes-nous endormis, inconscients pour autant? On imagine mal l'humain effectuer des tâches complexes, ou même moins complexes s'il venait à tomber inconscient plusieurs dizaines de milliers de fois par jour…Les scientifiques se veulent rassurants: le cerveau ne se rend pas réellement compte de cette mini-pause. Comme notre cortex visuel s'inactive lui aussi, le cerveau ne remarque tout simplement pas que nos yeux sont fermés. Ouf!

Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par PabloHoney
posté le 14 janvier à 14:08
Signaler un abus

20 battements par minutes x 60 minutes = 1200 battements par heure x (24 heures - 8 HEURES DE SOMMEIL...) = 28800 - 9600 = 19200 battements + un battement de 8 heures :)

A propos de l’auteur


Memophis 2303 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine