Magazine Santé

Les gaz de schiste, la gangrène de la Terre

Publié le 07 janvier 2013 par Weben

Le sous sol des Etats Unis, gigantesque réservoir en gaz de schiste

La société Schlumberger Limited, en 2007, a recensé pratiquement 700 sites de gaz de schiste dans 142 zones pétrolifères du monde.

Si cette société s’est donnée tant de mal pour cartographier ces zones potentielles d’exploitation, il y a fort à penser que des intérêts majeurs sont en jeu.

Aujourd’hui, en 2013, ce sont les Etats Unis qui se taillent la part du lion.

Pour le pays de l’Oncle Sam, le gaz de schiste n’est pas une nouveauté. En effet, le premier puits de gaz foré en 1821 à Fredonia, état de New York, était un puits de gaz de schiste.

En 2011, on comptait aux USA plus de 500 000 puits de gaz de schiste dont les 2/3 dans les états du Texas et de Pennsylvanie.

Le sous sol des Etats Unis recèlerait 23 000 milliards de mètres cube de gaz de schiste.

Les gaz de schiste garantiraient une indépendance énergétique de 200 ans contre 40 pour le pétrole traditionnel.

Une loi fédérale représentative de la volonté des USA de promouvoir ce type de technologie a été instaurée obligeant les propriétaires terriens à accorder l’autorisation de forage sur leurs terres.

A cela, il convient d’ajouter des incitants financiers et des aides diverses qui poussent à développer la technologie des gaz de schiste aux USA.

Malgré ces faveurs, l’exploitation des gaz non conventionnels n’est pas du goût de tout le monde. Pour preuve, l’état du Vermont est le premier état américain à interdire l’exploitation du gaz de schiste par fracturation hydraulique.

La production annuelle des Etats Unis en gaz naturel issu du gaz de schiste serait de +/- 50% de la production totale soit à peu près 100 milliards de m3.

Zones d’exploitation des ressources pétrolières aux Etats Unis

Les gaz de schiste, la gangrène de la Terre

Source: economie.lefigaro.fr

Chez le voisin canadien, la méfiance vis à vis de ce type d’exploitation rend marginal son développement. Un moratoire imposé par le nouveau gouvernement du Québec suspend, actuellement, tout forage de gaz de schiste.

Néanmoins, dans l’état de l’Alberta, la production de gaz de schiste perdure. Suivez ce lien pour lire l’article sur ce sujet.

Vidéo:Le tabou des gaz de schiste


Le tabou des gaz de schiste – La chronique de… par Challenges

 



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Weben 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines