Magazine Bourse

Philosophie de l’Analyse Technique

Publié le 07 janvier 2013 par John
forex-analyse-technique-et-forex

Avec les centaines d’indicateurs, de méthodes et les milliers de paramétrage possibles, j’estimais important de faire une brève introduction sur ce qu’est l’analyse technique appliquée au trading.

La définition classique est la suivante, l’analyse technique consiste en l’étude des graphiques de cours de la bourse et de différents indicateurs déduits des cours (sous-jacent) dans le but d’anticiper l’évolution des marchés. Donc en gros, on observe des indicateurs, on fait de beaux dessins sur un graphique et on est censé pouvoir prédire le futur d’un marché. Ça c’est la théorie.

Dans la pratique, l’Analyse Technique est là pour identifier la psychologie des foules. Celle des acheteurs, des vendeurs et de ceux qui ne sont pas encore dans le marché. Pour ma part, je cherche à identifier le groupe d’intervenants qui a le contrôle, celui qui est à l’envers. Celui qui panique ou est euphorique. Ce dans le but d’évaluer si cela a des chances de changer ou non dans les heures, jours, semaines qui viennent. Je pense les graphiques comme des courbes d’humeurs des intervenants, ce sont des acheteurs (demande) et des vendeurs (offre) qui créent des échangent (prix) dans l’espace temps.

Entre analyse et trading il-y-a un univers !

Si vous observez une formation qui valide un mouvement dans 80% des cas, on peut dire que c’est une bonne indication. Mais entre les probabilités (l’analyste) et les marchés il y a un paramètre clé, le trader.

Vous suivez cette configuration plusieurs fois de suite et elle ne fonctionne pas (pas de ‘chance’ vous tombez dans les 20% d’occurrences qui ne fonctionnent pas). Allez-vous arrêter de la suivre après 3-4 pertes consécutives ? Votre psychologie sera-t-elle impactée ? Allez vous réagir dans l’agressivité ou dans l’inaction ? Nous entrons là dans le réel !

La réaction du trader, sa psychologie est exactement ce qui fera toute la différence entre un analyste et un trader, entre un bon trader et un mauvais trader. Le job de l’analyste est de faire une prévision, s’il a raison ou tord l’impact est faible (en tout cas pour lui). Par contre, le trader qui analyse et qui agit sera impacté par ses décisions passées, présentes et futures.

L’analyse technique et la théorie sont très utiles aux traders. Encore faut-il savoir se poser les bonnes questions, et apprendre à l’appliquer avec la maîtrise parfaite des risques et de sa propre psychologie. Trader c’est un autre métier que d’analyser. Savoir faire les deux est un avantage considérable, si l’on analyse dans le but de trader.

Sur le paramétrage idéal …

Allez sur les forums et vous verrez des dizaines de personnes qui disent détenir le bon paramètre. Et vous savez quoi, c’est sûrement vrai ! C’est le bon paramétrage… pour eux. Personnellement j’utilise des Moyennes Mobiles Exponentielles à 13, 34 et 150 périodes. Est-ce que celui qui utilise des MM 20, 50, 200 a moins de chances de réussir ? Ce n’est clairement PAS un critère.

L’important est de choisir des paramétrages qui vous conviennent, et de ne pas changer tous les deux jours ! Voilà plusieurs années que j’ai fixé mes paramètres et le fait de connaître la réaction de mes indicateurs, d’avoir observé des formations répétitives avec eux vaux bien plus que n’importe quel autre paramétrage optimisé.

Conclusion, gardez toujours à l’esprit le côté pratique de l’analyse technique, comment vais-je appliquer tel ou tel indicateur à mon trading ? Quelles informations il me donne sur l’état psychologique des intervenants ? Ce sont des questions auxquelles nous répondrons dans les différents Ateliers Trading basés sur l’Analyse Technique.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


John 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines