Magazine Focus Emploi

En l'état, la réforme des rythmes scolaires ne fait pas l'unanimité

Publié le 07 janvier 2013 par Rozennlefeuvre @aladom
En l'état, la réforme des rythmes scolaires ne fait pas l'unanimité

Pour une réforme des rythmes scolaires plus audacieuse

Quatre jours et demi d'école par semaine pour les enfants dès la rentrée, un choix approuvé par les chronobiologistes, certes. Mais pour le professeur Claire Leconte, encore eut-il fallu également revoir l'organisation du temps scolaire et se choisir la demie-journée supplémentaire en bonne intelligence.

Il en avait déjà été question dans les pages d'aladom.fr en octobre dernier car le sujet nous intéresse tous : à la rentrée 2013, nos enfants n'iront plus à l'école quatre jours par semaine, mais quatre jours et demi. Un retour au rythme scolaire d'avant la réforme de 2008. 

Pas assez de journées d'école comparativement à nos voisins européens, journées trop chargées et baisse du niveau scolaire, tous ces éléments négatifs ont poussé dans le sens de la restauration de la semaine de 4 jours et demi.  

4 jours et demi, une bonne chose pour les chrono-biologistes

Cette décision semblait a priori faire l'unanimité auprès des médecins et des chrono-biologistes qui ont toujours clamé haut et fort que la semaine de 4 jours fatiguait les enfants et que les journées de cours étaient trop longues. 

Or, alors que le Conseil supérieur de l'Education doit examiner ce mardi le projet de décret sur l'aménagement du temps scolaire, une voix s'élève pour pointer du doigt la faiblesse de cette réforme. Claire Leconte, professeur émérite de psychologie de l'éducation et chercheur en chronobiologie, regrette que la réforme manque d'audace. Elle a fait partie des experts sollicités par le ministère dans le cadre de la concertation sur la refondation de l'école. 

Pour Claire Leconte, la réforme ne va pas assez loin

Dans une lettre ouverte adressée à Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale, Claire Leconte fait part de sa déception. Selon elle, il s'agit là d'un rendez-vous manqué, une occasion ratée de changer en profondeur les rythmes de l'enfant. 

Elle regrette notamment qu'on ne s'intéresse qu'aux rythmes scolaires, démonstration flagrante d'une impossibilité ou d'un refus de « concevoir une organisation scolaire autrement qu'à partir de la seule existante ». Aurions-nous un problème avec le changement ? 

L'abandon de la semaine de 4 jours est une bonne chose, car, pour tous les chrono biologistes, c'était une aberration. Par contre, là où Claire Leconte s'avoue déçue, c'est sur le simple retour au schéma de 9 demi-journées. Selon le professeur, le moment était propice pour engager une réforme plus audacieuse et notamment pour revoir le découpage de ces demi-journées. 

Pour des matinées plus longues, des après-midi allégés et un retour au samedi matin travaillé

Testée depuis 16 ans dans un groupe scolaire de Lille, une organisation différente du temps scolaire a fait ses preuves. Là-bas, les enfants ont des matinées de 4 heures découpées en 3 grandes séquences pédagogiques avec 2 récréations de 15 minutes. La pause méridienne dure 2 heures et elle est consacrée au repos. Deux après-midi de 2 heures sont dédiées à la classe, mais sous une forme plus ludique que l'enseignement traditionnel et les deux autres après-midi sont réservés, grâce à l'intervention d'associations locales, à la découverte qui de l'astronomie, du jardinage ou encore du cirque, etc.

Sur le choix du mercredi comme demi-journée travaillée, Claire Leconte rappelle que la priorité des chrono-biologistes était d'éviter un trop long week-end qui ne contribue qu'à déréguler le rythme des enfants par une coupure de deux jours. Ce qui correspond à un retour au samedi matin travaillé et non pas au mercredi... De plus, il est à noter que les parents qui n'ont leurs enfants que le week-end, ont perdu tout contact avec les enseignants depuis la suppression des cours le samedi matin. 

Autant de réflexions qui laissent à penser que la réforme de l'école n'en est encore qu'à ses prémices et qu'elle est loin d'être aboutie...

Illustration : © mickyso - Fotolia.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte