Magazine Humeur

Détection de manipulation

Publié le 07 janvier 2013 par Jclaurent @LaurentJc

Par l’existence d’une distorsion entre la politique optimale à suivre pour atteindre un but prétendu, et la politique d’orientation et l’utilisation des éléments mis en œuvre pour y parvenir.
Le fameux adage « pourquoi faire plus simple quand on peut faire plus compliqué »…

Exemple d’une action politique « floue » actuelle :

glass
Si : « Tous les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »
Les enfants aussi ? Libres et égaux en droit envers qui, envers quoi ?
- Libre c’est une notion culturelle qui s’inscrit raisonnablement dans le respect de la nature biologique. (Comme se mouvoir, respirer, se nourrir, se reposer…)
- Égaux face à la nature biologique de l’humain. Egalité face aux caractéristiques élémentaires fondamentales de notre constitution biologique. (Face à la mise en disposition de l’espace pour se mouvoir, du volume et de la qualité de l’air pour respirer, des denrées pour se nourrir, du confort pour se reposer…)
- Le droit est une notion culturelle de règles, de lois qui s’inscrivent dans une structure sociétale de la civilisation. (Le droit de disposer de l’espace pour se mouvoir, disposer du volume et de la qualité de l’air pour respirer, des denrées pour se nourrir, du confort pour se reposer…)

water
Les enfants ne peuvent donc pas être écartés de ces principes sous prétexte qu’ils ne peuvent en décider par eux même consciemment. On ne peut décemment pas interpréter ces notions en occultant les fondements de la nature humaine.

La liberté fondamentale est le respect des principes de la nature humaine.
En tant que mammifère, il naît avec une mère femelle génitrice allaitante, et un père géniteur.

L’égalité devant le respect des fondements de la nature humaine.
En tant que mammifère, il naît avec une mère femelle génitrice allaitante, et un père géniteur.

En droit, ceux qui régissent la préservation et le respect des libertés et égalités fondamentales de la nature humaine.
En tant que mammifère, il naît avec une mère femelle génitrice allaitante, et un père géniteur.

Conclusion : Tous les enfants naissent et demeurent libres et égaux en droits d’avoir pour mère une femme sa génitrice, et pour père un homme son géniteur.

Cette phrase et tellement idiote, que je me demande comment des individus peuvent vouloir imposer arbitrairement l’opposé.
La motivation de cette loi de « l’adoption pour tous » imposée insidieusement de fait par un « mariage pour tous » en premier plan, n’est pas celle affichée officiellement. Comme disent les conspirationnistes : « la vérité est ailleurs ».
Et elle n’est pas propre.

Quand Libé, Le Monde et la gôche morale défendaient la pédophilie …

Après les maux de tête, l’épilogue
« A qui profite le crime ? »
Bientôt face aux difficultés d’adoptions actuelles, grâce aux efforts en règle du lobby homo, fleuriront des agences d’insémination pour lesbi et nous verrons l’apparition d’associations socio-culturelles d’aide à l’adoption pour couple gay voire pour homme seul. Liberté, égalité, sexualité débridée… Dans la pureté de la jeunesse, de la fraîche jeunesse, de la jeunesse de lait. Sainte jeunesse.
La boucle est bouclée.

&appId;

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jclaurent 165 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte