Magazine Autres sports

Les dernières réflexions sur les Wild Cards

Publié le 07 janvier 2013 par Sixverges
Les dernières réflexions sur les Wild Cards
Et ils ne sont plus que huit! Voici un petit retour sur les matchs du week-end.
Spectacle décevant : Non, ce n’est pas avec les cassettes des matchs disputés cette fin de semaine que la NFL fera sa promotion dans le futur. L’affrontement Vikings-Packers était plié dès qu’on a vu Joe Webb tenter une passe, les 2 duels de l’AFC n’ont pas levé tandis que la blessure à RGIII a complètement chamboulé le match Skins-Seahawks. Il faut espérer que l’entrée en scène des grosses pointures relèvera le calibre de jeu d’un cran…
Un meneur d’hommes : Vous l’aimez, vous l’haïssez, mais il faut reconnaître que Ray Lewis est tout un meneur d’hommes. La défensive des Ravens a joué du football inspiré comme elle l’a trop peu fait depuis octobre et B-More fut une des premières formations de la saison à égaler l’intensité émotive des Colts de Chuckstrong. Vous n’avez qu’à voir les réactions des coéquipiers de Lewis après le match pour vous rendre compte à quel point ils voulaient gagner pour leur leader. Seul bémol, après ce surplus d’émotion, que reste-il dans le réservoir pour la semaine prochaine? J’ai un peu l’impression que les Ravens disputaient leur Super Bowl hier et j’ai des gros doutes sur l’état d’esprit dans lequel ils se présenteront à Denver. Ray, Ray saura-t-il ressortir sa magie de motivateur une autre fois?
Brady – Manning, ce n’est pas fait : Patriots et Broncos en demi-finale, Brady contre Manning, c’est un peu un rêve pour les amateurs de foot. Et puisque les 2 adversaires qui se pointeront à Foxboro et au Colorado ont été lessivés par les 2 favoris récemment, bien des gens passent déjà par-dessus les affrontements de cette semaine pour focuser sur ce qui serait sans doute un record de cotes d’écoutes. Pas si vite. Oui, Patriots et Broncos seront favoris, oui, comme l’immense majorité d’entre vous, je les choisirai sûrement dans mes prédictions, mais les séries, c’est juste un match. Et la NFL, c’est n’importe quoi. Quiconque suit cette ligue le moindrement sait que les choses se passent rarement comme prévu.
Qui plus est, les Patriots sont les premiers à savoir qu’une dégelée encaissée plus tôt cette saison ne veut rien dire en séries. Ils ont encore sur le cœur le coup fumant des Jets dans les séries il y a 2 ans. Après une correction de 45-3 servie à la télé nationale au début décembre, bien peu de gens donnaient des chances à Gang Green, mais ces derniers étaient venus surprendre les Pats à Foxboro. C’est juste un match, tout peut arriver…
Le Super Bowl en janvier : Samedi soir prochain, barrez les portes, couchez les petits et trouvez la façon que vous voulez pour que la chérie ne soit pas dans les pattes, parce qu’il y aura tout un match de football. Packers – 49 ers, ce sera du bonbon, le genre d’affrontement à ne pas rater. Je sais que c’est en flagrante contradiction avec ce que je viens de dire, mais j’ai vraiment l’impression que le gagnant de ce duel sera la représentant de la NFC au Super Bowl!
Des Seahawks fatigants : Pas sûr que Seattle représente l’adversaire que les Falcons souhaitaient affronter pour conjurer leur réputation de choqueux en séries n’est-ce-pas? Seattle est capable de jouer de la très grosse défense, Beast Mode a encore une fois prouvé qu’il est à son meilleur en séries et Russel Wilson joue déjà comme un vétéran. Ils ont des chances très légitimes de victoire la semaine prochaine à Atlanta, en fait je ne serais pas surpris qu’ils soient les favoris des preneurs aux livres. Plus que le résultat, ce sera la manière dont les Falcons joueront qui influera leur réputation à mon avis.
Les dernières réflexions sur les Wild Cards
Que manque-t-il aux perdants ? Quatre équipes ont été éliminées cette semaine. Aucune d’entre elles ne faisait figure de favoris pour le Super Bowl. Que leur manque-t-il pour passer à la vitesse supérieure? Voyons voir :
Bengals : Les lacunes majeures sont clairement du côté de l’attaque. Je ne lance pas la serviette sur Dalton encore, parce qu'il n'est qu'un quart de 2e année donc il est loin d'avoir atteint son plafond, mais il devra travailler sa prise de décision et la chimie avec ses WR. Et la O-Line s'est complètement effondrée en 2e moitié de saison, donc ils devront trouver une solution. Sauf que globalement, ça reste une bonne jeune équipe en progression qui a fait beaucoup plus de bonnes choses que de mauvaises cette année. Ils ont 3 choix dans les 2 premières rondes (merci aux Raiders!) encore cette année, donc avec un autre bon draft, ils risquent d'être en voiture pour un bout.
Vikings : Là c’est plus compliqué, car on ne sait pas ce qu’ils ont au poste de quart-arrière. Christian Ponder fut très ordinaire cette saison et Joe Webb a clairement prouvé qu’il n’est pas la solution. Il faut dire que les cibles vers qui lancer la balle ne sont pas de haute qualité, surtout que le très fragile Percy Harvin quittera probablement l’équipe. La défensive est correcte, mais pourrait recevoir des infusions de talent à toutes les positions. Bref, nous parlons d’une équipe pour qui tout a fonctionné cette saison et qui s’est spectaculairement regroupée pour jouer au dessus de sa tête.
Colts : De leur côté, il n’y a pas trop d’inquiétudes au poste de quart-arrière n’est-ce-pas!! Andrew Luck est en voie de faire ce que Peyton Manning faisait si bien, soit prendre une équipe relativement moyenne et la transformer en prétendants au titre année après année. Il devra cependant être mieux protégé par sa ligne offensive et de pouvoir compter sur un bon porteur de ballon ne lui ferait pas de tort. De plus, Reggie Wayne vieillit et je ne vois pas de potentiel de grande vedette parmi ses jeunes coéquipiers. Défensivement, contrer le jeu au sol sera la priorité.
Redskins : Eux ne sont vraiment pas loin. Le groupe défensif mené par Jim Haslett s’est solidement raplombé en deuxième moitié de saison et ne sera que meilleur avec le retour des blessés Orakpo et Carriker. N’empêche qu’un peu d’aide dans la tertiaire serait la bienvenue. En attaque, de meilleures cibles pour RGIII ainsi qu’une meilleure ligne offensive le rendrait encore plus dangereux.
Cependant, leur gros défi, et ce qui déterminera leur succès futur, sera de garder leur quart-arrière sur le terrain. En ce sens, les Peaux Rouges doivent faire tous les efforts, que ce soit au niveau de la protection, au niveau des risques qu’ils permettront à leur QB de prendre, mais aussi au niveau de la surface de jeu du Fed Ex Field. A la télé, ça ressemble parfois plus à un champ de bouette qu’un terrain de football ce stade-là. La surface de jeu est clairement inégale, et même si des surfaces naturelles ont encore un certain charme par rapport au nouveau faux gazon qu’on voit un peu partout, je suis convaincu que l’état du terrain a une part des responsabilités dans l’aggravation de la blessure de RGIII hier après-midi.
Et vous, qu’avez-vous pensé de ce week-end d’éliminatoires et avez-vous hâte au prochain?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines