Magazine Amérique du nord

B-day

Par Parisienne
L’anniversaire de Mini Parisienne est dans 4 mois et je peux vous dire que la pression est déjà à son maximum pour organiser sa fête d’anniversaire digne d’une sweet sixteen. Elle veut toutes ses copines, des piñatas en forme de Barbie, de Cendrillon ou de Diego (ko-ah tu connais pas Diego, mais dans quel monde tu vis ?) ou des trois tant qu’à faire, des ballons, des gift bags, des jeux, de la musique (« mais pas de la musique de bébé hein maman, plutôt Fresh Beat Band comme ça on peut danser avec mes copiiiiiiiiiiiiiines »)… Je vous passe la to do list de malade, la petite a déjà pensé à tout. Ah oui, elle va avoir 4 ans. Gé-ni-al.
Moi qui suis plutôt du genre à tout acheter la veille au soir 5 minutes avant la fermeture de Party City, à poser 4-5 pots de Play Doh sur une table et à laisser les fillettes se courir après sur la terrasse pendant 2 heures, je crois qu’il va falloir revoir le plan cette année.
B-day Du coup, en faisant une recherche rien à voir sur un site dont je ne connaissais pas l’existence il y à 5 minutes, j’ai découvert que l’on peut faire soit même un gâteau très très fancy à faire pâlir toutes les mamans du quartier. C’est ça l’objectif non?
B-dayDonc, je suis tombée sur la gâteau carrosse qui fera certainement très plaisir à Mini Parisienne qui est à fond les ballons dans sa phase princesse. En revanche, pour arriver à un gâteau qui ressemble vaguement à celui en photo, il n’y a que 22 steps. Gé-ni-al. Ah sinon, il y a le She’s Magical cake qui ne comporte que 7 steps, mais je ne pense que c’est un leurre vu la complexité du résultat. Elle vient d’où la poupée d’ailleurs, on peut la manger ? Ah et le gâteau château, pas mal non plus ça. Il me vaudrait le titre de best mommy of the century celui là, mais si je le fais, personne n’aura le droit de s’en approcher ni de la manger, cela va sans dire.
B-day
  Mais en plus des déco super kitchouilles, je ne parierai pas sur le fait que ces gâteaux soient mangeables par des personnes de plus de 5 ans avec des goûts disons normaux. Parce que si je dois passer 25 jours à essayer de faire un gâteau château de princesse qui tienne debout, j’ai aussi l’intention de la manger pour oublier.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Parisienne 390 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte