Magazine

Épatante patate

Publié le 08 janvier 2013 par Dodo44

Épatante patateDans ce fragile équilibre dont nous faisons tous partie, arrive le jour où une impertinence fait déborder le vase de notre tolérance. C’est alors que l’offensé cherche avocat pour proclamer son désarroi. Comme l’outrée est ma patate adorée, c’est moi qui serai naturellement sa voix!

Ce choix va tout à fait de soi, considérant l’ancienneté du lien si délicieux qui nous unit toutes les deux. Je suis honorée de plaider sa cause en vous partageant sa détresse… et ses largesses!

De quoi s’agit-il au juste? Quelle est cette démence qui secoue sa tranquillité? Quel est ce péril qui la menace jusqu’à la racine?

Selon elle, l’offenseur est un jeune chef de Grande-Bretagne. Cet exalté aurait pris d’assaut l’Amérique pour se mêler de ce qui se passe dans nos assiettes. De toutes ses prétentions, celle qui a sidéré notre amie est celle-ci : une frite n’est pas un légume!!!

Je ne l’avais jamais vue aussi désemparée. Quelle insulte, quand on est née patate, de se faire exclure de sa propre famille!

La Nature l’a bénie d’une personnalité vivace et cultivée. Elle se démarque par une fantastique versatilité et une souplesse de caractère inégalée. En effet, vous pouvez la dévêtir ou l’enrober, la réduire en bouillie ou la traiter comme une duchesse, elle comblera vos attentes avec une douceur réconfortante.

Épatante patate farcie

Vous la méprisez pour ses origines paysannes? Elle se fendra en quatre et se jettera dans l’huile brûlante pour une toute petite place dans votre palais royal. Vous lui reprochez son manque de goût? Elle se laissera réduire en purée et se mêlera au plus fin gratin pour conquérir un soupçon de votre appréciation.

Bonne comme la vie, elle se laisse planter… ici et là.

Elle ne vous en voudra même pas de lui faire subir les plus extrêmes traitements. Pourquoi? Parce qu’elle a choisi, depuis des millénaires, de s’offrir en pâture afin de nourrir l’humanité. Avec elle, finie famine! Adieu, ventres creux! Voilà son indéfectible mission!

Épatante croustille Dodo

Ses mille et une formes comblent ma panse en appétit et ma dépense en calories. Frites en juliennes, patates au roquefort, purées mousselines, gratins dauphinois, croustilles magiques… Quel salivant talent!

J’en ai la patate qui s’emballe de contentement.

Ô divine pomme issue de la terre, tu demeures ma favorite, mon réconfortant tubercule, mon splendide féculent! Sache que toute mauvaise langue qui osera t’humilier aura affaire au pilon de mon irréductible loyauté.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dodo44 39820 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte