Magazine High tech

Chocolat pour tout le monde !

Publié le 08 janvier 2013 par Pwrlovers @pwrlovers

Tendre la main à quelqu’un, saisir et déplacer des objets de formes et de tailles différentes… et s’enfiler quelques carrés de chocolat pour se remonter le moral. Voila quelques gestes simples que nous faisons sans nous en rendre compte. Pour Jan Scheuermann, ce n’était pas arrivé depuis huit ans : elle est complètement paralysée à la suite d’une maladie auto-immune invalidante. Désormais cela lui est possible, mais le bras qu’elle manipule grâce à sa seule volonté est un robot. Un robot contrôlé par la pensée.

Démonstration d'un robot contrôlé par la pensée d'une femme quadriplégique

Démonstration d’un robot contrôlé par la pensée d’une femme quadriplégique

Cette femme quadriplégique de 53 ans réussit a bouger un bras mécanique articulé, comprenant 7 degrés de liberté. Elle sait le tourner, plier le poignet, et fermer la main pour saisir une plaquette de chocolat et l’approcher de sa bouche. Une récompense gourmande qui a soutenu sa motivation tout au long des 13 semaines d’apprentissage du protocole.

 
L’équipe de scientifiques qui l’a aidé à accomplir cette performance a décrit ses méthodes dans le numéro de décembre du Lancet, une des plus prestigieuses revues médicales au monde. Les chercheurs de l’Université de Pittsburg ont eu recours à des microélectrodes intracorticales implantées dans le cortex moteur.

L’avenir s’ouvre au robot contrôlé par la pensée

Le domaine des interfaces cerveau-ordinateur (BCI pour brain-computer interface) reçoit avec cette publication un coup de projecteur spectaculaire, et donne à de nombreux patients paralysés des raisons d’espérer.

Remonter à la source :

High-performance neuroprosthetic control by an individual with tetraplegia – The Lancet – 17 December 2012 DOI: 10.1016/S0140-6736(12)61816-9

Woman With Quadriplegia Feeds Herself Chocolate Using Mind-Controlled Robot Arm


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pwrlovers 1531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte