Magazine Photos

Alain MINOD (France).

Par Ananda

HESITATION DE L’AUBE.

Réveillée de sa torpeur

L’ombre – là-bas – piquetée mouchetée

De lumières bondissantes-

Fait tâche Ici -en

Pâles lambeaux

Elle lâche les bornes du mystère

En fécondant la ville

Un coin de mur luminescent

Entre un arc de

Branches nues –

A l’autre bout du carrefour –

Donne traces

D’un ange

Mais –

Fougueux et vorace éveil –

Celui-ci démarche l’impossible

Dans la bouche noire de l’horizon –

Il appelle les sirènes

Qui allument

Le silence ronronnant

Des fauves

Les cohortes des passants furtifs

Remuent l’obscur

Et voilà que

Des vagues de feux écumants

De plus en plus serrées

Se jettent sur les

Lèvres de

La ville

Instant vif

De cet océan incendié

Dans le moindre de ses courants-

Coquilles brillantes

Sur ses bords

Bientôt la pierre des murs

S’allume en son ventre

Entre les trouées

Bleuissantes

Du ciel

Et la chair du macadam

Vomit de la

Blancheur

Une petite étoile encore

Souligne un toit

Lointain

Tant d’anonymat

Qui se croise sans rencontres –

Sorti de ses rêves – relève

La clarté qui se lève

Dessinant ses

Couleurs

Lavé par l’aube

Le verbe a mûri et

Distingue la Marianne

Aux saluts chaleureux dans

Le gris du ciel

De Paris

Alain Minod


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ananda 2760 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines