Magazine Séries

Critiques Séries : The Mob Doctor. Saison 1. Episode 13.

Publié le 08 janvier 2013 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2013-01-08-11h23m47s113.png

The Mob Doctor // Saison 1. Episode 13. Life and Death.
SERIES FINALE


Je suis finalement déçu qu'il n'y ait pas de seconde saison. C'est toujours comme cela avec les séries annulées. Elles deviennent intéressantes sur la fin et puis elle ne parvienne jamais à nous donner pleine satisfaction. La fin de cette première saison de The Mob Doctor était ambitieuse : tuer Constantine, faire fuire Marco et Grace au Mexique. Que serait alors devenue la série dans une seconde saison ? Ce qui aurait été ambitieux de faire c'est de suivre les aventures de Grace et de Marco à Mexico et par conséquent oublier les autres personnages de la série. "Life and Death" nous permet donc de revenir aussi sur le cliffangher impressionnant de l'épisode précédent. Constantine, la mère de Grace et son demi frère étaient laissés entre la vie et la mort.  Bien évidemment, personne ne vas mourir tout de suite. Il faut attendre le milieu de l'épisode pour que la mère de Grace trépasse. J'ai trouvé ce moment particulièrement touchant et permet clairement de changer la donne quant à la suite des évènements. On a donc une Jordana Spiro beaucoup plus intéressante, et maligne qui joue enfin à la méchante.
J'ai bien aimé Grace dans cet épisode car pour une fois elle a la force de dire ce qu'elle pense. Il faut dire qu'elle vient juste de perdre sa mère et qu'elle a la rage. J'aurais préféré surement que The Mob Doctor aille un peu plus loin. Cela aurait surement été plus passionnant, disons que The Mob Doctor reste parfois un peu trop au bord et ne veut pas nécessairement faire le grand plongeon. Si la mort de la mère de Grace était ambitieuse, tout comme Grace qui tue Constantine d'une seringue d'insuline, je trouve que ce n'est pas assez spectaculaire. Pour un dernier épisode de la saison, il est de mon avis de mettre des choses qui surprennent le téléspectateur afin de lui donner envie de revenir la saison suivante. Je ne sais pas dans quels conditions cet épisode s'est écrit non plus, même si l'on sent que The Mob Doctor voulait bien évidemment ne pas s'arrêter à cela. L'épisode se concentre donc pour une fois totalement sur Grace. Pendant ce temps, Marco se retrouve dans une position des plus inconfortable. Le personnage est maintenant remis en question par ses supérieurs dans l'affaire alors qu'il était impliqué romantiquement avec Grace.

vlcsnap-2013-01-08-10h50m30s104.png
Il l'est toujours d'ailleurs. J'ai trouvé le retour de Marco rafraichissant étant donné que j'adore ce personnage. Ravi de son retour que je suis, maintenant il ne restant plus qu'à gérer le cas de Al Trapani (incarné par Mike Starr) qui reste encore une fois ce personnage imposant, bien plus que Constantine. Je suis certain que The Mob Doctor aurait gagné à engager Mike Starr pour le rôle principal du côté mafieux. Il a bien plus de charisme et d'influence cela se ressent dans sa voix. Il me rappelle un peu James Gandolfini dans The Sopranos, c'est dire l'atout dont la série américaine bénéficie. Finalement, je suis donc ravi d'avoir suivi cette petite saison. Moi qui ne misait pas du tout sur cette série médicale à la mort moi le noeud, elle est finalement devenue une petite série agréablement sympathique avec ses personnages et un univers résolument bien façonne (sur la fin). Après des débuts chaotiques, on peut enfin se dire que The Mob Doctor a réussi sa sortie en donnant envie d'en voir plus. Les révélations tombent cependant à la plat (le fait que Constantine soit le père de Grace).
Note : 6/10. En bref, des enjeux nouveaux et de la prise de risque, finalement The Mob Doctor aurait pu être une série couillue.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines