Magazine Rugby

Blues : une année de reconstruction ?

Publié le 08 janvier 2013 par Sudrugby

Nous voici en 2013 et le Super Rugby approche à grands pas (il reprendra le 15 février prochain). Pour patienter jusqu’à sa reprise, Sudrugby vous la présentation des équipes engagées dans la compétition. Et on commence notre tour d’horizon par les Auckland Blues.

Ali Williams nommé capitaine des Auckland Blues pour le Super Rugby 2013

Keven Mealamu étant au repos au début du Super Rugby 2013, c'est Ali Williams qui sera capitaine des Blues d'Auckland cette saison

Leur Saison 2012

S’il y a une équipe qui a déçu en 2012, ce sont bien les Blues. Pourtant demi-finalistes en 2011 et habitués des phases finales (ils ont gagné trois fois le titre), les Blues ont trusté pendant toute la saison les fins fonds du classement. D’un autre côté, ils ne méritaient pas franchement mieux… Tout de suite mis sous tension par un départ calamiteux (9 défaites en 10 matchs), les Blues ne se sont jamais relevés par la suite. Pas aidés non plus par les blessures des uns (Kaino, Boric, Mealamu) et les méformes des autres (Weepu, Nonu voire Ali Williams), les Blues ont finis à une pâle 12ème place avec en prime de lourdes tensions internes (on se souvient notamment de Mealamu critiquant ouvertement l’état de forme de Weepu). C’est ce qui a amené le Samoan Pat Lam, entraîneur en chef, à être évincer au profit de John Kirwan.

Il n’empêche, on n’attendait pas les Blues à ce niveau. Le titre paraissait il est vrai difficilement envisageable mais tout de même plus plausible qu’une 12ème place. 12 défaites pour 4 victoires, on fait difficilement pire. Les Blues auront autant été dépassés en défense qu’en attaque et à dire vrai il est difficile de trouver des points positifs dans le jeu des Blues tant ils ont souvent été proches du pathos. Leur défense aura donc été peu glorieuse avec en moyenne à chaque match plus d’un plaquage manqué sur sept (soit une quinzaine de plaquages loupés par match). La défense des Blues fait même figure de passoire (ou de défense gruyère c’est vous qui voyez) avec plus de 27 points encaissés par match. L’attaque n’a guère été plus convaincante. C’est la 6ème moins bonne attaque du Super Rugby avec tout de même plus de 22 points marqués en moyenne, juste au niveau d’équipes comme les Stormers, les Reds ou encore les Highlanders. L’attaque n’aura donc été pas si nulle que ça mais de là à dire que la ligne de 3/4 a été performante, c’est surement exagérer. Au-delà de ça, les Blues auront péché dans le secteur offensif par leur manque de réalisme et dans leur capacité à jouer debout, secteurs clés du rugby moderne. Le secteur de la touche est lui-aussi à plaindre, les Blues y auront perdus trop de bons ballons. Finalement, les Blues version 2012 ont juste pu compter sur une mêlée relativement solide et une indiscipline correcte (avec en moyenne environ 8 fautes par match). Trop peu, beaucoup trop peu pour avoir l’ambition d’atteindre les phases finales.

John Kirwan entraîneur des Blues en Super Rugby 2013

John Kirwan, nouveau boss des Blues

Le Staff

Changement de décor total pour ce qui est du staff des Blues. Pat Lam poussé vers la sortie, c’est au tour de John Kirwan de prendre la relève. Il aura fort à faire… Avec les arrivés – notamment – de Mick Byrne (entraîneur des avants ; 5 ans spécialiste des skills chez les All Blacks) et de Graham Henry (comme consultant), le staff paraît très étoffé et à n’en douter l’un des meilleurs du Super Rugby. Reste à savoir su les effets escomptés du staff seront visibles sur le terrain. Grant Doorey, ancien treiziste Australien qui a auparavant entraîné la défense de Bourgoin retrouve Kirwan dont il était l’assistant auprès de l’Italie puis du Japon. L’ancien pilier d’Auckland et des Blues Nick White a été nommé entraîneur en charge de la mêlée alors que Wally Rifle, préparateur physique des Chiefs champions l’an passé, arrive à Auckland et a déjà entamé tambour battant la préparation de ses joueurs!

Transferts

Ma'a Nonu Blues Highlanders Huricanes All Blacks

Le départ notamment de Ma’a Nonu fait très mal aux Blues

L’intersaison aura été très chargée à Auckland, les Blues étant l’une des équipes ayant le plus perdu de joueurs. Et quels joueurs ! Les pertes sont considérables et les Blues devront composer sans de nombreux leaders de ces dernières années. Jerome Kaino, Tony Woodcock, Ma’a Nonu, Daniel Braid, Gareth Anscombe, Alby Mathewson, Lachie Munro, Benson Stanley, Isaia Toeava, Rudy Wulf, Bradley Mika ou encore Michael Hobbs, la liste des départs est longue, bien trop longue. A tel point que cela paraît même rédhibitoire pour la suite des évènements. L’année 2013 sera à n’en douter très dure pour les Blues, si ce n’est plus dure qu’en 2012. Surtout qu’au même moment les recrues notables ne se comptent que sur les doigts d’une main à savoir Chris Noakes (Highlanders), Jackson Willison (Chiefs) et Culum Rettalick (Highlanders également). Et encore, ces recrues ne vont en rien palier les nombreux départs. En fait les Blues auront fait le choix d’axer leur recrutement sur des jeunes joueurs évoluant en ITM Cup (Auckland, Tarakani, Counties Manukau par exemple) avec pas moins de 10 joueurs de la sorte. Vous avez dit manque d’argent ? Vous pouvez retrouvez l’intégralité des transferts ici.

L’équipe poste par poste

Ofa Tuungafasi Blues Auckland All Blacks

Ofa Tu’ungafasi, un des jeunes Blues prometteurs à suivre

Si l’équipe des Blues apparaît à première vue comme faible, ils pourront néanmoins compter sur un cinq de devant redoutable. A commencer par la 1ère ligne. Keven Mealamu sera à coup sûr l’un des chefs de file du paquet d’avant et plus concentré sur son jeu après sa période de repos et la fin de son capitanat, transmis à Ali Williams. Il va de même pour Charlie Faumuina, révélation au poste en Nouvelle-Zélande l’an passé. Tom McCartney, aussi bien pilier que talonneur devrait compléter cette 1ère ligne. Il devra se méfier d’Ofa Tu’ungafasi, jeune international des -20 ans Blacks. Les autres joueurs de cette 1ère ligne sont des joueurs ayant au maximum un an d’expérience chez les pros. Autant dire que les Blues manquent cruellement d’expérience à un poste qui en demande énormément. Ils devraient donc quand même manquer de profondeur de banc en 1ère ligne.

Anthony Boric All Blacks Blues North Harbour Auckland

Anthony Boric fait son retour sur les terrains après une longue blessure

La deuxième ligne devrait être la grande force des Blues cette année. Anthony Boric fait son retour après une saison blanche l’an passé. Celui qui avait été étincelant il ya deux ans (il était alors l’un des tout meilleurs plaqueurs du Super Rugby) devrait être une nouvelle fois à la pointe du combat. Il composera avec Ali Williams, très expérimenté, un tandem performant mais aussi très complémentaire. Liaki Moli, très en vue l’an passé après la blessure de Boric sera la doublure idéale des deux All Blacks. Ronald Raaymakers (ancien Baby Black), Culum Rettalick (souvent remplaçant aux Highlanders) et Steven Luatua complètent le groupe.

La troisième ligne – elle – paraît beaucoup moins étoffée que le reste du pack. Jérome Kaino et Daniel Braid partis, Luke Braid, vice-capitaine de cette équipe aura fort à faire. Il devra notamment assumer son rôle de plaqueur-gratteur qu’avait son frère Daniel, loin d’être chose aisée! Peter Saili, n°6 ou 8, tentera de suppléer Kaino comme il avait su relativement bien le faire l’an passé. Sean Polwart et Brendon O’Connor, tous deux d’anciens Baby Blacks, devraient batailler pour une place de titulaire en flanker. Kane Barrett (le frère de Beauden) et Joe Edwards essaieront de gratter un maximum de temps de jeu. Steven Luatua devrait souvent délaisser sa seconde ligne pour renforcer le backrow des Blues!

Piri Weepu Blues Auckland Wellington All Blacks

Piri Weepu, leader malgré lui des Blues ?

A la mêlée, Piri Weepu devrait logiquement être titulaire, d’avantage par son aura et son expérience que par son réel niveau. Il sera néanmoins l’un des leaders incontestés des Blues. Bryn Hall, tout jeune Baby Black de la dernière génération, devrait jouer le rôle de premier remplaçant. Il sera concurrencé par Jamison Gibson Park.
A l’ouverture, les Blues devront composer sans Gareth Anscombe et Michael Hobbs, partis vers d’autres horizons. La tâche s’annonce rude et pour se faire la province d’Auckland a recruté Chris Noakes, en provenance des Highlanders. Mais voilà, Noakes n’est ni Cruden ni Carter et les Blues vont avoir bien des difficultés de mener à bien leur jeu. Surtout qu’en plus les Blues ne comptent que deux ouvreurs de métier, l’autre étant Baden Kerr, néophyte en Super Rugby…

Au centre aussi la tâche s’annonce compliquée. Les Blues ont perdu leur paire de centre attitrée Nonu-Stanley et accusent donc le coup. On imagine que Rene Ranger (pour sa probable dernière saison avant de signer à Montpellier) devrait glisser en 13 pour donner plus d’arguments offensifs au centre du terrain. Quant au poste de premier centre, il pourrait se jouer entre Jackson Willison (régulièrement sur le banc des Chiefs l’an passé mais d’avantage second centre) et Pita Ahki, lui-aussi Baby Black de la dernière génération. A moins que Rene Ranger soit placé à l’aile. Dans ce cas les deux joueurs formeraient la paire de centre type. Francis Saili (le frère de Peter) et Malakai Fekitoa quant à eux, essaieront de prendre une place sur le banc des Blues.

Marty McKenzie Auckland Southland Blues Super Rugby

Marty Mckenzie, autre joueur prometteur qui pourrait percer cette année.

Aux ailes, Rene Ranger pourrait être la principale arme offensive, reste à savoir quel poste il jouera. George Moala, titulaire à quelques reprises l’an passé devrait être à coup sûr dans le XV de départ. Charles Piutau, Frank Halai et Waisake Naholo seront en concurrence pour – au minimum – une place de remplaçant.
Enfin à l’arrière, la situation reste assez floue mais Marty Mckenzie – lui-aussi Baby Black l’an passé – pourrait bien tirer son épingle du jeu. Albert Nikoro, Lolagi Visinia ou encore Charles Piutau tenteront de chiper cette place de titulaire à Mckenzie.

Retrouvez ici le groupe en image

L’équipe type probable

XV d’Antoine: 1. Tom McCartney – 2. Keven Mealamu – 3. Charlie Faumuina – 4. Anthony Boric – 5. Ali Williams – 6. Sean Polwart – 7. Luke Braid – 8. Peter Saili – 9. Piri Weepu – 10. Chris Noakes – 11. Charles Piutau – 12. Jackson Willison – 13. Rene Ranger – 14. Georges Moala – 15. Marty Mckenzie

XV d’Adrien: 1. Tom McCartney – 2. Keven Mealamu – 3. Charlie Faumuina – 4. Anthony Boric – 5. Ali Williams – 6. Steven Luatua – 7. Luke Braid – 8. Peter Saili – 9. Piri Weepu – 10. Baden Kerr – 11. Frank Halai – 12. Jackson Willison – 13. Rene Ranger – 14. Georges Moala – 15. Marty Mckenzie

Notre pronostic

Rene Ranger Auckland Blues All Blacks Montpellier

Rene Ranger devrait être l’une des principales armes à l'arrière des Blues

Vous l’avez compris cette saison 2013 ne peut s’apparenter qu’à une année de reconstruction pour les Blues tant l’échec de 2012 a été important. Le navire Blues a lourdement chaviré, en atteste l’éviction de Pat Lam. Aujourd’hui, il en porte encore les stigmates. L’effectif des Blues paraît assez limité, notamment derrière. Il faut dire que les pertes à l’intersaison ont été considérables. Les Blues souffrent de la comparaison avec les autres franchises néo-zélandaises et dans une poule toujours plus dense, ils devraient avoir le rôle de petit dernier. En fait, tout nous incite à dire que 2013 sera compliquée pour les Blues. L’important sera peut-être de limiter la casse et de ne pas faire pire que l’an dernier. Mais fort d’un staff qualifié et d’une équipe prometteuse car très jeune (on compte pas moins de 19 joueurs ayant moins de 23 ans), les Blues devraient miser sur le long-terme, préparer – déjà – les saisons suivantes mais surtout (re)construire. Guère plus.

(Edit Adrien) Attention toutefois aux équipes formées de jeunes joueurs. L’an passé les Brumbies ont montré qu’avec le recrutement intelligent d’espoirs les plus prometteurs d’Australie encadrés par un staff expérimenté donnait des résultats encourageants! Les Blues ont terminé sur une bonne note en gagnant à Canberra lors de la dernière journée privant ainsi les Brumbies des play off! La préparation physique semble également très sérieuse!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sudrugby 8173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines