Magazine Auto/moto

Honda CR-Z 2013 : est-elle vraiment pertinente ?

Publié le 17 janvier 2013 par Critiqueauto
Honda CR-Z 2013 : est-elle vraiment pertinente ?

On ne peut pas dire que Honda ait fait un tabac avec sa petite hybride CR-Z à deux places. L’objectif était louable : commercialiser une voiture à deux places qui aurait les qualités dynamiques de feue la CRX et la consommation de carburant de l’Insight. Cependant, il semble bien qu’on ait passé à côté de quelque chose chez Honda. La CR-Z est trop lourde pour se montrer aussi agile que la CRX et montrer une consommation aussi basse que celle de l’Insight.

Mécanique et comportement

Sous le capot de cette voiture bicorps à trois portes, on trouve une motorisation hybride composée d’un moteur à 4 cylindres à simple arbre à cames en tête de 1,5 litre jumelé à un moteur électrique de 20 chevaux installé entre le moteur à essence et la boîte de vitesses. La puissance combinée de ces deux moteurs est de 130 chevaux à 6 000 tours par minute. Pour ce qui est du couple, il atteint 128 livres-pieds entre 1 000 et 1 750 tours avec la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports et 140 livres-pieds avec la boîte CVT avec mode manuel et leviers de sélection au volant.

Ainsi motorisée, la CR-Z boucle le 0 à 100 km/h en 9 secondes; on est bien loin des performances de la CRX. Pas très performante, mais passablement amusante à conduire avec la boîte de vitesses manuelle; par contre, la consommation de carburant combinée, à 6,3 litres aux 100 kilomètres, est plus basse avec la CVT. En effet, il est possible, sur simple pression d’un bouton, d’avoir un surplus de couple pour une durée de 5 secondes, si la nouvelle batterie au lithium-ion le permet, évidemment. La CR-Z ne peut toutefois pas rouler sur la seule puissance de la batterie, comme c’est le cas de la Prius, par exemple.

La Honda CR-Z propose trois modes de conduite : Econ, Normal et Sport. Sur le mode Econ, il y a fort à parier que vous trouviez les accélérations un peu frustrantes, surtout dans les montées. Il faut aussi noter que le mode Econ affecte le rendement du système de chauffage et de climatisation de la voiture. Sur le mode Sport, la voiture devient carrément amusante. Elle présente cependant un peu de sous-virage comme la plupart des autres produits de la marque et propose une direction électrique très bien calibrée.

Habitacle et carrosserie

La Honda CR-Z a vu le jour en 2011. Cette année, elle reçoit des modifications légères en matière de design. Elle affiche certains éléments de son ancêtre, la CRX, de la première Insight de la fin du siècle dernier et de l’Insight actuelle. On remarque aussi que la ligne de caisse résulte en une vitre arrière démesurément petite. La partie avant a été revue, et le pare-chocs arrière comporte maintenant un diffuseur.

Dans l’habitacle, les matériaux sont doux et agréables au toucher. L’affichage du tableau de bord change de couleur en fonction du type de conduite; selon qu’on roule économique ou sportif, l’affichage passe du vert au bleu et au rouge. Dans l’édition 2013, on trouve aussi plus de rangement et de porte-gobelet.

Conclusion

La Honda CR-Z, comme tous les autres produits de la marque, est une très bonne voiture. Cependant, c’est une voiture à deux places, et elle se vend dans les 25 000 $. Il faut donc peser le pour et le contre avant de s’embarquer. On trouve beaucoup de berlines intéressantes à ce prix et, même, moins


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines