Magazine Humour

Les voleurs (presque) malins de Craigslist

Publié le 07 avril 2008 par Benoit B.
Les voleurs (presque) malins de Craigslist
Cette image n'a quasi rien à voir avec le billet du jour, c'est concept !

Pas forcément très connu en France, Craigslist est pourtant un des sites « de petites annonces » le plus moche et utilisé dans le monde, on y trouve de tout et surtout de n'importe quoi comme des blocs de parpaings, des lapins angora de combat voir même des internets. Malheureusement, comme souvent quand un site a du succès, cela attire de vils fourbes qui s'amusent à l'utiliser pour faire des vacheries (voir même des taureauries si c'est vraiment des enfoirés), c'est ce qu'a appris Robert Salisbury à ses dépends le pauvre petit
M. Robert Salisbury est un sympathique Américain qui habite la riante cité de Jacksonville, située je sais pas ou parce que je suis une grosse cave en géographie. Alors qu'il se touche tranquillement la nouille à Emigrant Lake, un autre bled à plusieurs kilomètres de chez lui, il reçoit un étrange coup de fil d'une femme lui annonçant qu'elle est devant chez lui et qu'elle veut récupérer son cheval (M. Robert ayant un cheval cela fait de lui instantanément un Cow-Boy) ! Très surpris par cette déclaration « Mais c'est qui cette folle qui veut me chourrer mon bourricot oO ??!! » notre gars se précipite sur sa voiture pour rentrer chez lui voir ce qu'il s'y passe ...
Arrivé non loin de sa baraque, Robert croise un camion chargé à ras bord avec des échelles et une tondeuse à gazon « Holy fucking mother of shit !! [Robert est un cow boy, je vous le rappelle, donc il est grossier, c'est pas bien ne prenez pas exemple sur lui] Ils sont en train de me gauler ma superbe tondeuse à gazon Modèle X63-T à injection directe, Common Rail et moteur V16 bi turbo !!!11 oO » s'écrit Robert qui se précipite pour arrêter les mécréants ! « Bordel de caca ! C'est mes affaires là, comment se fais-ce ?? ». demande t'il. Les impudents lui répondent alors, l'air complètement innocent et sûr d'eux des simples d'esprit sur le visage : « Mais mais mais !! On a le droit, regardez vous avez publié une annonce sur Craigslist disant que vous quittiez votre maison et qu'on pouvait venir se servir gratos ! Si c'est sur internet c'est que c'est forcément vrai [Note : Véridique] !! ». Face à un raisonnement d'une telle puissance notre Cow-Boy reste littéralement sans voix et les voleurs en profite pour fuir, ça aurait été dommage qu'il perdent une si belle tondeuse à gazon Modèle X6...*BAFFE* « C'est bon, on a compris, tu saoules avec ta tondeuse qui pues !! Laaaa suuuuiiiiiite viiiiite !! »
Les voleurs (presque) malins de Craigslist

Ne se laissant pas démonter pour si peu, Robert arrive finalement chez lui et la, surprise : 30 glandus sont en train de fouiner dans son hangar et dans sa baraque, chacun chouravant tout ce qu'il peut. Notre Cow-Boy étant un grand orateur, comme nous avons pu le voir, ses premiers mots sont « Hé mais vous croyez que c'est la fête du slip ou quoi ?! C'est mes affaires, lâchez les et barrez vous !!1 », malgré la pertinence de ses propos les voleurs ne se laissent pas démontés et lui tendent à nouveau l'annonce Craigslist précisant qu'ils peuvent se servir gratuitement et qu'il n'a donc aucun droit de les en empêcher ! Une nouvelle fois soufflé par la surpuissance de l'argument « c'est sur internet donc sayvré ! » Robert se voit contraint d'appeler la cavalerie en renfort, à savoir le shérif du coin (n'étant pas au Texas il n'a pas pu faire appelle à Chuck Norris hélas).
Malheureusement, le temps que la maréchaussée se pointe, une partie des chourraveurs a trouvé le temps de plier bagage. Notre Cow-Boy ayant eu la présence d'esprit de noter les plaques d'immatriculations des voleurs une partie de ses biens sont très vite retrouvés. Sa mésaventure étant suffisamment sensationnelle de nombreux journaux Américains en font l'écho et, comme le veut l'adage, « si c'est écrit dans un journal c'est encore plusse vrai que si c'est écrit sur internet » une partie des voleurs se rendent compte de leur méprise et ramènent les objets subtilisés (de mauvaises langues diront que c'est parce que l'affaire prenait une trop grosse ampleur et pas par pur honnêté mais ce sont des vilains). Et pour ceux qui se tracassent du sort du pauvre cheval évoqué en début de billet : il est sain est sauf, c'est la fête ! Histoire de mettre un peu d'image sur cette histoire digne d'une tragédie grecque voici un reportage de Associated Press qui hélas ne montre ni le cheval ni notre brave Robert T__T mais au moins ça entraine l'anglais vu qu'il est plein de mots qui sentent bon le Mc Donald dedans son corps :

« Mais au fait c'est bien joli cette histoire mais qui sont les vilains qui ont posté cette fausse annonce ? Pourquoi ? Il reste une part de pizza ? » Même si comme ça, de but en blanc, on pourrait penser à la vengeance d'un(e) voisin/connaissance mécontente il n'en est rien, l'explication est beaucoup plus tordue que ça. Il s'agit en fait de deux voleurs, Amber et Brandon Herbert qui, passant par chez notre Cow-Boy, ont aperçu la jolie selle en cuir de son cheval ainsi que deux trois bricoles qui « feront drôlement mieux chez nous que chez ce saligaud de Yankee ». Aussitôt dit aussitôt fait, le couple gaula quelques objets avant de se carapater vite fait. Dans un grand sursaut de fourberie et par peur de se faire choper par la police nos deux voleurs opportunistes eurent alors la « fausse bonne » idée de mettre en place une annonce fake concernant la maison qu'ils venaient de dépouiller, tout ça dans le but de cacher leurs traces. L'idée en soit est plutôt « astucieuse » pour deux guignolos, ce qu'ils n'avaient pas prévu c'est que 30 cambrioleurs c'est quand même drôlement moins discret que deux et que donc, du coup, l'affaire à mobilisé beaucoup de monde. Ce beaucoup de monde étant composé de crackos de l'informatique ils ont réussi à remonter jusqu'aux auteurs de l'annonce Craigslist et donc à choper les deux as du cambriolage naze, bien fait, ça leur apprendra à maltraiter des bourricots !
Tout est bien qui fini presque bien, le pauvre Robert n'a pas encore récupéré toutes ses affaires ce qui le rend très triste dedans son corps et un Cow-Boy triste, c'est moche.
Les voleurs (presque) malins de Craigslist

- Via & Via -


Rythme de publication de billets un peu lent à prévoir dans les jours à venir, trop de boulot toussa toussa (faut bien de temps en temps :D) donc pas de panique. Si j'arrive à me sortir les doigts j'en profiterais probablement pour publier des billets d'invités ^^

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benoit B. 13656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines