Magazine

La communication non-verbale: Observer et Analyser (article invité)

Publié le 29 octobre 2012 par Le_brh @chrispeiffer

Partager la publication "La communication non-verbale: Observer et Analyser (article invité)"

La communication non-verbale: Observer et Analyser (article invité)
Le billet de cette semaine marque un tournant dans le blog des Rapports Humains. Il s’agit en effet du premier article invité. Un article invité est, comme vous vous en doutez un peu, écrit par un blogueur invité pour l’occasion à publier un article dans les pages de ce blog. Je vous présente donc l’article de Christophe Quiquempoix auteur du blog bodyneverlies.net. Son blog tourne autour de tout ce qui touche à la communication non-verbale. J’ai aimé sa façon d’établir le contact pour me proposer son article, son humour ainsi que la façon dont il rédige ses billets. De nombreux exercices d’entrainements vous sont proposés dans les pages de son blog. C’est d’ailleurs d’entrainement dont il est question dans ce billet. S’entrainer à observer et à analyser la communication non-verbale. Place maintenant au billet de Christophe.

En tant que spécialiste de la communication non verbale, beaucoup de personnes m’ont demandé comment faire pour que leur analyse du non verbale (c’est à dire le corps, l’image, la ton de la voix, etc…) soit automatique. Que celle-ci se passent en temps réel et non plus après les interactions.

Une seule solution : il faut s’entrainer.

Précautions

Avant de pouvoir avoir ce que j’appellerais le « réflexe non verbal », il faut être sûr et certain d’en accepter les conséquences.
En effet, ce réflexe est en quelque sorte une lame à double tranchant. Grâce à lui on peut apprendre des choses utiles et positives comme on peut tout aussi bien en apprendre des moins sympathiques, comme un ami qui ne nous aime pas tant que ça…

Observation et analyse

Si vous avez accepté les conséquences d’un tel apprentissage, il vous faudra maintenant apprendre à vous entrainer dans ce domaine si peu connu. Il vous faudra donc, comme le titre l’indique, différencier deux axes principaux : l’observation et l’analyse.

Qu’est-ce que l’observation et comment l’améliorer?

« Tu vois, mais tu n’observes pas » dixit notre ami Sherlock Holmes.

L’observation c’est le fait de regarder quelqu’un (ou quelque chose) et de notifier tous les détails importants (comme le ferait ce bon vieux Holmes). Nous pouvons donc regarder comment une personne réagit, observer ses gestes ou tout simplement avoir un œil sur ses expressions faciales.

L’observation est la partie la plus importante du processus. Elle est dénuée d’analyses. Ces analyses viendront juste après, voir même plusieurs heures après (Pour ceux ayant une bonne mémoire évidement).

Pour l’améliorer, il n’existe pas 36 solutions. Il faut voir l’observation comme un muscle qu’il faut travailler encore et encore. Regardez des vidéos, en vitesse lente et en vitesse normale. Regardez des photos; comme elles sont figées, vous ne pouvez rien rater. Échangez vos impressions avec d’autres personnes, pour voir si elles ont vu la même chose que vous. Elles vous éclaireront peut-être sur vos défauts, sur ce que vous avez peut-être raté.

Un autre moyen d’améliorer son observation est de travailler de façon structurée. Sachez qu’il faut partir de gauche à droite et de bas en haut. Vous devez trouver votre propre façon de structurer votre observation afin de ne plus rien rater. Attention cependant, si vous vous concentrez trop sur certaines parties, vous risquez de rater d’autres réactions ou items. Pour contrer ce problème, vous devez améliorer votre vision périphérique afin de vous concentrer sur une seule chose tout en gardant un œil sur le reste.

Un bon exercice pour cela est de garder votre tête droite et placer vos deux index devant vos yeux. Déplacez alors vos doigts sur l’extérieur de votre visage doucement, jusqu’à ne plus les voir, jusqu’à ce qu’ils soient hors de votre champ périphérique. Revenez devant et recommencez. Essayez de retarder le moment ou les doigts quittent votre champ de vision.
Vous allez peu à peu arriver à améliorer celui-ci, pour pouvoir alors vous centraliser sur une chose tout en gardant un œil sur les autres.

Vous allez peu à peu améliorer votre vision et votre observation. Il ne vous reste plus qu’à analyser.

L’analyse et l’amélioration de celle-ci

L’analyse est donc l’interprétation des gestes que nous avons pu observer.
Pour l’améliorer il faut simplement continuellement apprendre. Lire des livres, des études scientifiques voir même des sites internet. Pour rappel, sur mon site www.bodyneverlies.net vous avez la possibilité de vous améliorer grâce à plusieurs exercices.

Un autre bon moyen d’améliorer son analyse est de s’expérimenter soi-même. C’est-à-dire, être auto-observateur. Par exemple, en situation de stress, relevez vos propres comportements.
Quoi qu’il en soit, je vous conseille de prendre toujours ce que vous apprendrez avec des pincettes et de toujours l’expérimenter avant de valider ce que vous étudiez. Pour cela, on peut donc s’auto-observer ou bien demander à quelqu’un de nous expliquer ce qu’il ou elle a ressenti. Vous pouvez également améliorer ces analyses en suivant une formation spécialisée.

Malgré toutes ces indications, sachez que vous resterez toujours maître de votre propre analyse, et que vous pourrez peut-être vous tromper aussi. A vous maintenant de créer votre degré d’observation quotidienne.

Si vous désirez plus d’informations sur le sujet, contactez-moi via mon site www.bodyneverlies.net ou via mon mail christophe.quiq@bodyneverlies.be

Au plaisir de vous retrouver.

Chris

Partager la publication "La communication non-verbale: Observer et Analyser (article invité)"

Vous aimerez aussi...

  • Négocier avec le coeur
    Négocier avec le coeur
  • PNL et relation d’aide
    PNL et relation d’aide
  • Oui, mais…
    Oui, mais…
  • Les neurones miroirs
    Les neurones miroirs
  • 1 an déjà
    1 an déjà

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le_brh 8524 partages Voir son blog