Magazine

La vie selon Gwyneth Paltrow

Publié le 06 novembre 2012 par My Morning Glory @My_MorningGlory

Cela fait quelques temps que l’idée d’écrire cet article me trotte dans la tête. Depuis un an, (en gros depuis que je me suis mise à racheter ELLE – aucun lien, bien entendu), je suis inscrite à la newsletter full of lifestyle de Gwyneth Paltrow, le fameux goop.com.
Elle avait réussi à attirer mon attention avec un article sur les aliments qui feraient de ses lectrices de vieilles biques pas trop moches, article qui se résumait grosso modo (je dis ce que je veux) à une liste qui répertorait : poisson gras (saumon), asperge, fruit sec, avocat, lentille… Ce genre de trucs qu’au demeurant, j’adore. A l’époque, rappelez-vous, j’avais besoin de reprendre confiance en moi après 9 mois assez lourd au travail. J’avais besoin de prendre soin de moi et là, Gwyneth m’est tombée dessus.
Je kiffe vraiment son site : où shopper aux Hamptons ? Comment faire un burger avec Jamie Oliver ? Comment faire sa valise quand on voyage beaucoup en first class ? La vie de tout un chacun en somme (note pour moi-même : placer cette expression « tout un chacun » en réunion). Je suis très vite devenue fan. Le process est très simple :
  • Je suis au boulot
  • Je reçois la newsletter (une fois par semaine environ)
  • Je jette un œil à droite, puis à gauche (ah non, à gauche, j’ai un mur)
  • Personne ?
  • Et c’est parti pour ma lecture de goop.

Alors c’est sûr, cette mignonne petite Gwyneth sait y faire pour se faire détester : les leçons de cuisine par étape donnent lieu à des dégustations qui font peur et c’est impeccable comme une crevette sans défaut qu’elle se présente aux Oscars. Le pire est que dans un souci de transparence et de mise à niveau avec la femme de la middle-class, elle avoue avoir avalé un burger et ses frites préférées avant s’être glissée dans son fourreau parfait…
Ahhhh, la vie de Gwyneth Paltrow.
Le dernier article qui m’a rappelé à ma condition de trentenaire anonyme dotée d’un pouvoir d’achat faiblissant chaque mois est l’article dans lequel cette coquinette raconte comment elle prépare sa rentrée : hop, direction le grand magasin qui déchireet hop, elle glisse dans son cabas jeans slims à 300€ l’unité, les cachemires, les bonnes pompes à 500€…Je trouve ça génial, l’idée que l’on entame l’automne en refaisant une partie de sa garde-robe, avec des basiques, qui changent tous les ans…
Cette nana semble savoir s’y prendre question bien-être (spa et bonne bouffe aidant). Je ne vais pas lui en vouloir pour ça.
Mais elle n’est pas parfaite, non. J’ai relevé un truc qu’elle aurait pu éviter à ses lectrices francophones. C’est à voir la home page actuelle de goop.com
La vie selon Gwyneth Paltrow
Ca rassure, cette fille est capable de faire des fautes de goût. Mais rien à foutre, Gwyneth is a worldwide girl donc elle ne parle qu’en anglais… Et elle a bien raison de s’en foutre. C’est d’ailleurs ce que l’on va en retenir.
Ci-dessous, une image de l'un mes films préférés : The Royal Tenenbaums de Wes Anderson.
La vie selon Gwyneth Paltrow 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


My Morning Glory 134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte