Magazine Conso

Les jours où il fait gris

Par Emmerdante @mllemmerdante
Les jours où il fait gris
Salut jeune bouse,
Oh ca va, ne te vexe pas pour le petit surnom qui vient de sortir tout seul. A l'heure où j'écris, il fait gris, froid, j'écoute du jazz et je cherche une occupation sans grand succès. Je suis rentrée à Paris pour les vacances, omettant un seul mini détail qui a son importance : plus personne ici n'a de vacances. Alors imagine, un parisien qui bosse. Sachant qu'il est par définition débordé (puisqu'il est parisien), je te laisse imaginer l'état du personnage. En gros, toute l'énergie qu'il est décent de dépenser en vacances est utilisée pour essayer de caler des rendez vous, des cafés, des soirées, histoire de profiter un peu avant de reprendre gentiment le chemin de l'école.
Et comme tout le monde bosse, je reste sous ma couette jusqu'à ce soir, et ca commence à me déprimer sec. Moi l'hyperactive, ça me broute très (trop) rapidement de "glander". Même si, j'avoue, quand je suis à mille à l'heure, je ne rêve que de ca. Je m'imagine dans un gros jogging avec un bon bouquin, un thé, un feu de cheminée, toujours du jazz, des clopes. Le tableau idéal. Sauf que  :
- chez mes parents, bien que la maison soit grande et cool, ya pas de cheminée. le regret de ma vie - le bon bouquin, je voulais l'acheter hier (on m'avait dit du bien du "Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire") mais à 8euros le livre, ca me faisait chier. Je me suis dit que c'était quand même presque le prix d'un paquet de clopes. Alors je ferai comme d'habitude et quand j'aurai l'once d'une motivation, je descendrai à la bibliothèque.
A la place de ca, je te dépeins le tableau réel de ma situation actuelle : au fond de mon lit en jean (va savoir pourquoi je n'ai pas enfilé mon pantalon de glande), j'alterne entre facebook et twitter sans rien lire réellement, je m'ennuie, je mange beaucoup de madeleines (je vais taper ma mère qui a, j'en suis sure, fait exprès de remplir le frigo de conneries pour mon retour), je bois du perrier et j'envoie des mails et des textos pour savoir QUI bordel de dieu, EST LIBRE pour faire la fête. (merde quoi c'est haloween, allo réveillez vous). Et comme j'ai le temps, je m'organise aussi pour le nouvel an (on est jamais trop prudent). 
Les jours où il fait gris
Je viens donc dresser ici une liste de trucs à faire au cas où je m'ennuie, pour la reprendre plus tard, ou juste après avoir publié ce billet. Histoire de me rendre utile aussi pour toi, au fond de ton lit un mardi après midi : - aller vérifier si le nouvel épisode de downton abbey est sorti (attends je vais voir) (OUIIII il est là, le fourbe, youpi) - dessiner (moi non plus je sais pas faire, mais t'inquiètes ca n'a pas besoin d'être beau pour être agréable) - faire une tarte à la tomate  - imprimer des photos - aller acheter un bidon d'huile pour ma voiture (ca t'es pas obligé) - dévaliser la bibliothèque - faire un cake au thon et inventer des recettes de verrines - apprendre à faire les makis - DIY-er des trucs. (ouais, super, mes conseils) - se vernir les pieds (c'est pas parce qu'on est en hiver qu'il faut se laisser aller de l'orteil)
Bon c'est une première ébauche, j'attends tes idées pour la compléter? Bien sur, évitez moi toutes les idées pourries en extérieur, il pleut, j'ai pas envie de mettre le nez dehors. Ah tiens, je pourrais apprendre à tricoter aussi. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmerdante 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte