Magazine Ebusiness

Le web de données et l’ère du Big Data : enjeux et perspectives

Publié le 04 février 2013 par Jeremieletarnec @Jeremie_let

Le web de données et l’ère du Big Data : Enjeux et perspectives

Aujourd’hui, j’ai commencé mon deuxième cours du management programme à l’ESC Amiens. Ce cours s’intitule « Le web de données et l’ère du Big Data : enjeux et perspectives » animé par Sabine Bruaux.

En cette matinée, Nous avons abordé les différents aspects et thèmes du Big Data. Il en ressort, après une discussion constructive, que le Big Data représente un nouveau challenge pour les organisations. Le Big data se traduit littéralement comme une « grosse quantité de données ». Le Big Data est donc considéré comme l’un des grands défis informatiques de la décennie 2012-2020 pour les organisations où aujourd’hui seulement 5% des données sont correctement traités. On devra  répondre dans les années à venir à plusieurs questions, ces données se présentent d’une manière telle qu’elles sont difficilement prises en charge par  nos logiciels de traitements traditionnels : Elles peuvent varier  -Elles sont produites en temps réelles - Elles sont mondiales  -Elles proviennent de sources très variés.

« Big Data » = Equation avec  Big values mais aussi Big Problems

Ainsi on peut définir le Big Data comme un ensemble de technologies, d’outils et de procédures d’un coût accessible, permettant à une organisation de créer, manipuler, gérer et analyser très rapidement -voire en temps réel – de larges quantités de données et contenus hétérogènes et changeants, et d’en extraire des informations pertinentes. Le Big Data doit apporter une chaîne de valeur  à l’organisation.

Trois Types de données

Ces données sont répartis de la façon suivante : Les données structurées / Les données semi-structurées / Les données non structurées. Les données et le Big Data renvoie  donc à des notions tel que les 4V : Volume, Valeur, Variété, Vélocité. (Source: IDC)

Capture d’écran 2013-02-04 à 14.54.56

Dans le document de l’IDC intitulé « Maturité des entreprises françaises vis-à-vis des approches du Big Data », nous pouvons retenir quatre points importants :

- Les métiers expriment des besoins de type « BigData »
- Les responsables informatiques perçoivent surtout l’intérêt du Big Data pour l’IT, plus que pour les métiers
- Les initiatives Big data sont encore peu nombreuses en France
- Au delà des freins, des ressorts importants existent.

Seulement 12% des entreprises engagé dans une démarche de recherche sur le BIG DATA

Malgré que les entreprises n’aient pas tous pris en compte la notion de Big Data dans leurs stratégies, elles sont pour la plupart en accord pour dire qu’elles semblent en tout état de cause prêtes à mieux maîtriser leurs données pour être plus compétitive sur leurs marchés.

Big Data : Gérer une croissance exponentielle 

En ce qui concerne le document « Livre Blanc » – Big Data : Gérer une croissance exponentielle ». On constate de nombreux points sur l’importance du stockage. En effet, on sait que si les organisations accumulent et stockent plus de données que jamais, c’est parce que leur activité en dépend.

Toutefois, les organisations sont confrontés à plusieurs difficultés dans l’élaboration de leurs stratégie qui sont : les contraintes de budget – la complexité accrue –  les exigences de disponibilité -les problèmes d’intégrité.

Un pas vers l’archivage, cette approche consiste à définir des stratégies pour archiver les données de manière automatisés. Les stratégies d’archivages permettent donc : Réduction des coûts / Gestion réduite / Un média de stockage adapté aux données /Disponibilité des données garanties

Le document renvoie donc sur le choix entre l’Archivage et la sauvegarde :

Capture d’écran 2013-02-04 à 15.45.37

32,2 Zeta octets à l’horizon 2020…la donnée non structurée représente désormais 90%

D’après l’article « E-Guide SPECIAL BIG DATA », on constate un nombre impressionnant de données dans les 10 prochaines années à venir. En effet, l’article parle de plus de 32,2 Zeta octets à l’horizon 2020 avec plus de 90% de données non structurées. Selon l’article, le « Big Data » représente une opportunité pour l’organisation qui l’exploite. En effet, elle apporte une chaîne de valeur à l’entreprise. C’est donc pour l’organisation la possibilité d’obtenir des données stratégiques pour prendre des décisions et agir rapidement. Selon ce même article, la chaîne de valeur du big data repose sur trois éléments : 1. Les données 2. Analyser, corréler, agréger les données 3. Exploiter, afficher l’analyse du BIg Data
Ainsi sur ce troisième point « Exploiter, afficher l’analyse du Big Data ». Des solutions personnalisées commencent à voir le jour pour les entreprises, c’est le cas EMC qui propose par exemple des services via le cloud computing (Stockage de données). Le clound computing définit comme un véritable acteur du Big Data pour les petites structures. De plus, grâce au progiciel SAP et la nouvelle technologie VMware, permettent de gérer au mieux le Big Data tout en sécurisant les données Enfin, des logicielles permettant de simplifié la gestion et le reporting dans les grands environnements de stockage tel que le logiciel SRM nommé ProSphere.

Conclusion, une discussion à approfondir

Nous sommes sur le chemin d’une vague géante comme le définit si bien l’article « FORRESTER, A tidal wave of dynamic content is coming ». Nous avons encore beaucoup de choses à apprendre sur les enjeux du «Big Data ».

Les données sont le nouvel or noir

Un print intitulé « Les données sont le nouvel or noir » résume bien cette situation http://www.silicon.fr/wp-content/uploads/2012/09/Infographie-EMC-big-data.png Les nouvelles formes du contenus web sont donc constamment en interactions tels que les flux en temps réel, les applications et le contenu des réseaux sociaux. Le Big Data représente une énorme et réelle opportunité pour les organisations que se soit dans les prises de décisions stratégiques, les identifications des besoins de leurs clients etc… Pour cela, les organisations devront élaborer une réelle stratégie orienté sur le Big Data. Et dans un deuxième temps, il faudra répondre aux questions tels que : Comment traiter des données de flux en temps réelles ou encore comment traiter des données de sources différentes ?

Big Data, une expérience jusqu’en 2020… à suivre

———–

Source :

Sabine Bruaux, Maître de conférence FBS Amiens

EMC « E-Guide SPECIAL BIG DATA »,

IDC « Maturité  des entreprises françaises vis-à-vis des approches du Big Data »,

LIVRE BLANC   « Big Data : Gérer une croissance exponentielle »,

FORRESTER « A tidal wave of dynamic content is coming »,

Le nouvel or noir (Infographie) .


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeremieletarnec 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte