Magazine France

Mali : un engagement pour la liberté

Publié le 05 février 2013 par Ps76

Traoré dioucounda et François Hollande 02François Hollande au Mali : une visite historique pour les relations entre la France et l’Afrique

Le déplacement de François Hollande au Mali, a été salué par un exceptionnel accueil populaire à Tombouctou et Bamako. Cela restera comme une visite historique pour le Mali et pour la France. Par les discours des deux présidents, François Hollande et Diacounda Traoré, nos peuples ont parlé d’une même voix pour la liberté, la fraternité, contre le terrorisme et l’obscurantisme.

Le discours de Bamako, placé sous le signe de l’universalisme et de la solidarité entre la France et le Mali, s’inscrit dans la nouvelle relation entre la France et l’Afrique initiée par François Hollande dans ses discours de Dakar et de Kinshasa. Le Président de la République a tenu un discours de solidarité face au terrorisme, de vérité sur la présence des forces françaises au Mali dont les forces africaines sont appelées à prendre le relais, et d’exigence pour la démocratie et pour la justice qui doit être exempte de vengeance et respectueuse des droits de l’Homme.

Le Parti socialiste se tiendra aux côtés des forces démocratiques maliennes pour les soutenir dans la transition démocratique et pour le développement économique et social du Mali, conditions d’un nouvel avenir et d’une paix durable au Mali et dans la région.

Laurent-Fabius-et-Dioncounda-Traore
Laurent Fabius : «nous allons libérer Tombouctou avec les Maliens»

Invité le 28 janvier des 4 vérités sur France 2, le Ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, revenait sur l’avancée des troupes françaises au Mali en déclarant que les choses se passaient comme le président de la République les avaient définies. Nous allons libérer Tombouctou avec les Maliens.

Puis il rappelait que d’autres troupes africaines étaient engagées (Nigériens et Tchadiens) et qu’elles seraient très prochainement en poste. Laurent Fabius a insisté sur  le soutien de la Communauté internationale, des Nations Unies, des Américains, des Européens. Il a redit combien la France était la seule à pouvoir intervenir très rapidement, concrètement, en raison de paramètres militaires. Et c’était le mérite du Président de la République que de le décider en quelques heures. Sans quoi, il n’y aurait plus de Mali.

Le Ministre des Affaires Etrangères a souligné que, malgré la complexité de cette opération, elle était extrêmement bien menée et la France a reçu de nombreux témoignages (chefs d’Etat et de gouvernement, populations) qui remercient le peuple français.

Laurent Fabius a rappelé l’indispensable rétablissement de la légalité démocratique et pensé au volet développement. Le rétablissement de la démocratie dans l’ensemble du pays est primordial. En ce qui concerne les otages, la France ne cédera à aucun chantage et l’on sait, depuis, qu’elle tente tout pour réaliser une opération spéciale.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte