Magazine Environnement

Mondes Électriques : Blackout, quand l’électricité n’est pas là

Publié le 05 février 2013 par Lenergiedavancer @Fil_energie
New-York_blackout_photoMichaelTapp

Jusqu’au 17 mars 2013, l’Espace Fondation EDF, dans le 7ème arrondissement de Paris, héberge une exposition exceptionnelle consacrée à l’électricité. « Mondes Électriques » propose de redécouvrir l’histoire de l’électricité, non pas selon la vision utilitariste qui prédomine aujourd’hui, mais à travers la fascination qu’elle a pendant longtemps exercé sur les hommes.

Aujourd’hui l’électricité est considérée comme un acquis dans les pays développés, et le mythe de la fée électricité a vécu. Pourtant, lorsque l’électricité n’est plus là, son absence bouleverse le quotidien. Il suffit de voir l’impact médiatique qu’a eu la coupure d’électricité pendant la finale du Superbowl, le week-end dernier.

Lors des blackouts, l’électricité nous rappelle à quel point elle fut un progrès extraordinaire au moment de sa généralisation, presque de l’ordre du féérique. Mais c’est seulement une fois plongé dans le noir que nous mesurons cet impact.

Une partie de l’exposition Mondes Electriques est consacré aux coupures d’électricité géantes, les plus importants blackouts qui ont marqué l’histoire contemporaine.

Une histoire parfois très récente. Sans reparler du Superbowl, rappelons que l’été dernier une panne géante a privé 600 millions d’indiens d’électricité !

L’exposition, à travers photos et documents d’époque revient également sur les grands blackouts nord-américains. Le « Northeast Blackout » de 1965, qui prive 30 millions de personnes d’électricité, frappe la région de New-York. Tout comme celui de  l’été 1977 (« Summer of Sam »). Plus récemment, 50 millions d’américains n’ont pas eu accès à l’électricité pendant deux jours, en 2003.

Doté d’un réseau électrique de meilleure qualité, la France est moins sujette aux pannes géantes, même si le très rigoureux hiver 1978-1979 a causé des pannes importantes.

Mais tel ne fut pas toujours le cas. Lors du développement de l’électricité, les premiers systèmes étaient très fragiles et les pannes étaient très courantes, notamment dans les régions rurales.

Enfin, l’exposition revient sur un épisode fascinant de la Première guerre mondiale : l’ingénieur Fernand Jacopozzi avait envisagé de soumettre Paris à un blackout pour leurrer les bombardiers allemands.

A une époque où les avions n’étaient pas équipés de radars,  l’ingénieur voulait recréer un Paris factice, grâce à de nombreux éclairages, dans l’espoir que les pilotes allemands bombardent la rase campagne par erreur, plutôt que la véritable capitale qui aurait été volontairement plongée dans le noir.

Infos pratiques : Exposition « Mondes Électriques », Espace Fondation EDF, 6 rue Récamier, Paris 7ème, métro Sèvres-Babylone. Ouvert tous les jours de 12h à 19 h, sauf les lundis et jours fériés. Entrée libre. Un jeu pour les enfants est organisé en marge de l’exposition.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte