Magazine Sport

L’Angleterre domine l’Ecosse, l’Irlande surprend le Pays de Galles

Publié le 05 février 2013 par Ptimek

Le Tournoi des 6 Nations 2013 a débuté avec des favoris déjà présents. L’Irlande s’est imposée chez les Gallois (22-30) et l’Angleterre a disposé de l’Ecosse (38-18) .

Brian O’Discoll et ses compères du XV du Trèfle ont surpris les tenants du titre gallois, dans leur Millenium de Cardiff, en réalisant une excellente première mi-temps. Le score parle de lui-même (3-23) et montre que, malgré les médisances, la génération des vieux briscards que sont les Brian O’Driscoll, Gordon d’Arcy, Mike Ross ou encore Rory Best, est encore de classe mondiale. Le savant mélange d’expérience et de vitesse a pris la mesure des diables gallois.

Avec Gordon d’Arcy et Brian O’Dricoll au Centre, l’Irlande a fixé et ouvert des brèches pour ses 3/4 ailes. Ainsi l’Ailier Simon Zabo a ouvert son compteur  d’essais dans le Tournoi, avant d’être immité par Cian Healy puis O’Driscoll himself.

Les Gallois ont été très loin de leur niveau exceptionnel de 2011 et 2012. On leur promettait 3-4 ans de domination sans partage sur le Rugby Européen mais il faut croire que l’apogée de ce règne est déjà derrière eux. A l’image de leur charnière Dan Biggar – Mike Phillips, le XV du Poireau a joué à l’envers face à l’Irlande. Lents, mal inspirés, et trop souvent contenus, les Gallois n’ont rien pu faire face à la marée irlandaise. On notera tout de même du mieux en 2e période, avec 3 essais en 30 minutes mais le break définitif avait déjà été fait par les Irlandais.

Il faudra donc s’attendre à une équipe revancharde samedi prochain contre le XV de France. Le perdant pourra déjà faire une croix sur la victoire finale et se concentrer sur la reconstruction d’une équipe compétitive.

L’Angleterre paisiblement

L’opposition était limitée mais l’Ecosse reste une équipe joueuse qui peut marquer à tout moment, et l’Angleterre a parfaitement maté la rébellion. Et c’est ainsi l’Ecosse qui ouvre les hostilité par un essai de Sean Maitland. Sûr de son jeu, le XV de la Rose laisse le soin à Owen Farell de reprendre l’avantage et de convertir la domination territorial au pied. L’ouvreur passe donc 5 pénalités sur 5 en première mi-temps et anéanti seul le travail écossais. Chris Aston y va également de son essai tout en puissance.

Malgré une philosophie de jeu offensive plaisante et peu récompensée  les Écossais se font tranquillement cueillir par des Anglais bien en place et très au-dessus physiquement. C’est donc une nouvelle défaite pour l’Ecosse dans la Calcutta Cup (la coupe en jeu entre l’Ecosse et l’Angleterre : ndlr), sans avoir démérité mais en ayant montré encore une fois trop de lacune dans le combat.

De son côté, l’Angleterre n’a pas eu a forcer son talent pour l’emporter assez facilement et lance parfaitement son Tournoi, en attendant un déplacement décisif le weekend prochain en Irlande.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 819 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine