Magazine High tech

Appel aux dons pour retrouver « Ma Grand-mère des Annapurnas »

Publié le 05 février 2013 par Pixfan @pixfan

Kares Le Roy est un photographe qui, dès ses débuts, travaille, en freelance ou pour le compte d’agence, au façonnage de l’identité des autres, à celle du monde de la mode, et plus particulièrement à celle des artistes musicaux en confectionnant leurs pochettes d’albums, leur logos.

En 2009, Kares a un autre projet : partir 2 ans pour un périple de Jakarta, kilomètre 0, à Istanbul, kilomètres 56 768.

Parcours qu’il mène majoritairement en train, bus, voiture, moto, à dos de cheval, à pied. Voyage auquel il y trouve un sens très rapidement : les visages. Il choisit de poser des visages sur les noms de chaque de pays, villes, régions traversés. Visages d’un seul et même continent.

Ces figures sont là pour rappeler celles des peuples oubliés tout en symbolisant une beauté autre.
Autre, car différente de celle que nous sommes habitués à voir, autre que celle dictée par les clichés occidentaux.

Durant ce voyage, il marche à travers les Annapurnas au Népal, il croise « Ma Grand-mère des Annapurnas» comme il l’appelle et la prend en photo en avril 2010. Depuis 1 an, il a auto-edité son livre « 56 000 kilomètres – un continent et des hommes » qui retrace tout son parcours d’Asie du Sud Est jusqu’au Moyen Orient. En couverture de ce livre, le visage de cette femme.

Kares Le Roy

Kares Le Roy

En contrepartie, Kares Le Roys aimerais contribuer à soutenir matériellement son village isolé au milieu des Annapurnas au Népal.

Pour soutenir Kares dans sa démarche : www.kisskissbankbank.com/ma-grand-mere-des-annapurnas


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pixfan 18388 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte