Magazine Restos & Bars

Maison PARIS depuis 1907 : Plus d’un siècle de tradition !

Publié le 05 février 2013 par Fab @fabrice_gil

Maison PARIS depuis 1907 : Plus d’un siècle de tradition !Le foie gras est une spécialité culinaire, un met de choix qui ne souffre d’aucun aléa.Certes, pour fabriquer un bon foie gras, il faut une matière première d’excellente qualité mais aussi posséder un tour de main que peu d’artisans respectent…
Vous le savez, encore aujourd’hui, quelques "Mamies" du Sud-Ouest fabriquent leurs propres conserves de foie gras en bocaux. Une tradition bien de chez nous, qui trouve ses racines dans l’histoire.
Le saviez-vous ?Représentée par des fresques de Saqqarah datant de 4500 ans, la pratique du gavage des oies et canards remonte au moins à l’Egypte ancienne. Les égyptiens, avaient pour habitude de gaver plusieurs espèces d’oiseaux palmipèdes à l’aide de granules rôtis et humidifiés. Une pratique poursuivie sous l’Empire romain et certifié par Pline l’Ancien (écrivain et naturaliste) qui évoque le gavage à l’aide de figues séchées.Au IVe siècle, le De re coquinaria d’Apicius, qui est un recueil de recettes culinaires romaines, propose sa première recette de foie gras, appelée Jecur Ficatum - "foie aux figues".Après la chute de l’Empire romain en Europe centrale, la tradition du foie gras se perpétue dans les communautés israélites qui utilisent fréquemment la graisse d’oie pour la cuisson ; puisque le beurre associé à la viande leur étaient, et leur sont toujours interdits.Ils répandent donc l’élevage des oies, de l’Alsace jusqu’à l’Oural, et apprennent à en maîtriser le gavage, surtout dans les régions où l’on cultive le maïs : l’Alsace et le Sud-Ouest.
Aujourd’hui, il existe autant de façons de préparer le foie gras qu’il y a d’artisans, et pourtant… ce constat ne suffit pas à garantir un résultat gustatif satisfaisant.
Maison PARIS depuis 1907 : Plus d’un siècle de tradition !Depuis 1907, Maison PARIS met un point d’honneur à vouloir fabriquer ce qu’il y a de meilleur en matière de plaisir gourmand. Artisan dans l’âme, la famille PARIS vit sa passion, depuis trois générations, autour de l’oie et du canard gras fermier des Landes et ne déroge pas à la règle.Adrienne, native de Pomarez en Chalosse dans les Landes, fut la première à fabriquer le canard gras et le foie gras au torchon. A la "fraîche", elle partait sur les marchés de la région pour vendre son gibier, son canard et ses oies."Je suis l’héritière du savoir-faire de mon arrière grand-mère, qui a tout bonnement commencé à la ferme. Une époque ou les femmes devaient se mettre au travail puisque les hommes étaient au front pour défendre le pays. Depuis, je continue dans le même esprit et dans le respect de ce savoir-faire familial, garantissant un produit vrai, et surtout goûteux…" proclame Sandrine Lesgourgues, en fière descendante.Aujourd’hui, rien n’a changé !Si ce n’est qu’Alain Dutournier du Carré des Feuillants et Alain Ducasse se reconnaissent dans l’excellence même du travail de cette Maison.
Maison PARIS depuis 1907 : Plus d’un siècle de tradition !

"Pour obtenir un produit de qualité, il faut laisser du temps au temps" !


Chez Maison PARIS, un canard s’élève durant 14 semaines, au minimum. Nourri avec une composition de céréales choisis, il se dandine joyeusement, ici et là en plein air, sous les ombrages du domaine. Au moment opportun, il sera gavé au maïs grain entier durant 12 jours (sans sur-gavage trop rapide, donc sans stress particulier). Ainsi, le développement des viandes et du foie reste juste parfait. Après l’avoir goûté, la texture et le goût unique de sa chair en font un produit d’une qualité rare.
Défini par la loi comme étant dépendant du patrimoine culturel et gastronomique français, le foie gras fabriqué selon un savoir-faire ancestral prend un net avantage gustatif face à une production honteusement hyper industrialisé :HONTE à Labeyrie,HONTE à Montfort,HONTE à Jean Larnaudie dont l’intelligence ne sert qu’à produire des "cochonneries" sans noms. La seule publicité outrancière de ces marques devrait suffisamment nous alarmer sur la médiocrité des produits vendus .
Cuit au torchon dans un véritable bouillon de légumes, Maison PARIS, offre un foie gras dont le gout, je vous le promet, est à nul autre pareil.Laissez-vous bercer par la finesse de son caractère.Fabrice Gil
Foie gras d’oie et/ou de canard cuit au torchon, foie gras d’oie et/ou canard poché, confit de cuisses de canard ou ½ canard confit, magrets et autres rillettes landaises… TOUT EST BON !!!
Maison PARISRoute de Dax40360 Pomarezt/ +33 5 58 89 31 20www.foiegrasmaisonparis.com
En vente à ParisChez J’Go Restaurant-Boutique4, rue Drouot75009 Parist/ +33 1 40 22 09 09

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines