Magazine Basketball

Maître Splitter a trouvé sa voie

Publié le 05 février 2013 par Insidebasket @insidebasket
Il était la recrue-phare de l'été 2010 à San Antonio. Attendu depuis quelques saisons en NBA, Tiago Splitter, intérieur référencé à Vitoria en Espagne, débarquait enfin dans le Texas, pour apporter un peu de densité à une raquette peu fournie en rotation. Pourtant, ses débuts sont discrets. Arrivé blessé après un championnat du Monde avec le Brésil, et utilisé avec parcimonie par Gregg Popovich, Splitter va tarder à montrer ce dont il est capable.
Il commencera à prendre la mesure du collectif local la saison dernière, avant de véritablement exploser cette année. Ses chiffres globaux (10.5pts et 5.8rbds) n'indiquent que partiellement son influence sur le jeu des Spurs. DeJuan Blair relégué sur le banc, Tim Duncan souvent à l'arrêt depuis trois semaines, Maître Splitter a pris les commandes (12.6pts à 61% et 7.6rbds par match en janvier) de la raquette, aux côtés de l'éternel Big Fundamentals.
Splitter sera free agent en fin de saison et les Spurs savent évidemment qu'ils devront mettre le prix sur un joueur qui vaut "seulement" 4 Millions de dollars cette année. Un chiffre qui devrait s'envoler au vu des prix pratiqués sur les big men, récemment. Le Brésilien ne fait pas de l'argent sa priorité, mais y reste bien sur sensible.
"Peu importe ce qui se passera cet été" insiste-t-il dans le San Antonio Express-News. "Je dois bien jouer et aider l'équipe à gagner. Si je fais bien mon boulot dans le présent, tout ira bien pour moi dans le futur."

"Après votre premier contrat, l'argent est toujours dans un coin de votre tête" continue Manu Ginobili. "Mais il ne joue pas comme ça parce qu'il est free agent. C'est tout simplement qu'il est habitué à la NBA. C'est maintenant sa 3ème saison et il sait qu'il va être sur le terrain."

Bien au fait de la situation, les Spurs travaillent déjà en coulisses sur la suite des événements, toujours décidés à offrir la meilleure fin de carrière possible à Tim Duncan. Et ils savent à quel point les deux ont trouvé la bonne alchimie ensembles. Le dossier Splitter devrait donc être une priorité cet été, même si le joueur n'en fait pas une montagne.
"Ce n'est pas très important maintenant. Je sais que ça va arriver et que les gens vont m'en parler. je veux juste continuer à bien jouer et qui sait comment ça tournera ?"

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67769 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines