Magazine Séries

Pilote: Power Rangers Megaforce

Publié le 05 février 2013 par Speedu
vlcsnap-2013-02-03-19h36m54s131

Mega mission

Saison 20, Episode 1 sur 20
Diffusion vo: Nickelodeon – 2 février 2013

Une équipes de cinq jeunes adolescents pleins de talents et d’attitude sont choisis pour lutter contre la nouvelle menace extraterrestre qui vient de débarquer sur notre planète …

Vous connaissez le principe de Power Rangers je suppose ? On prend un super sentai japonais, on garde les scènes de combats et on retourne les scènes avec des beaux acteurs américains, parfois en respectant le scénario original japonais, d’autres fois en modifiant complétement l’histoire. Après Power Rangers samurai et super samurai qui respectait fidèlement le scénario japonais, parfois au plan près, nous avons maintenant l’équipe Megaforce qui s’éloigne du concept du super sentai adapté.

Dans Tensou Sentai Goseiger, nous avions 5 « anges » apprentis issus de trois tribus différentes coincés sur Terre et devant affronter leurs ennemis seuls suite à la rupture du lien avec la tour du paradis qui leur permettaient de retourner chez eux. Dans sa version américaines, nous avons des extraterrestres qui viennent pour conquérir la Terre et un mentor qui sélectionne 5 jeunes pour aller les envoyer repousser l’envahisseur. Les bases sont bien différentes, d’autant plus que d’entrée, Megaforce introduit un élément futur, la guerre légendaire des rangers, élément inclus dans le sentai suivant Goseiger, à savoir Gokaiger. On peut donc s’attendre à la guerre pour faire la transition vers la seconde partie de Megaforce (Oseront-ils Super megaforce ?). Aurons-nous alors une adaptation des épisodes restants de Goseiger ou bien passerons-nous directement à l’adaptation de Gokaiger ? Réponse dans quelques mois, voire plus suivant le rythme anarchique de diffusion de Nickelodeon US.

Mais revenons-en au présent. Megaforce (adaptation de Goseiger) est annoncé comme la saison anniversaire, celle des 20 ans de la franchise Power Rangers (Gokaiger était l’excellente saison anniversaire pour les 35 ans de la franchise super sentai). Pour l’occasion, la série en revient aux bases de la franchise avec un QG, un mentor protecteur composé d’une tête, un robot chiant et 5 « teenagers with attitude ». Tout semble pareil que le début avec Jason, Kimberly, Billy et les autres mais en plus raté.

Pilote: Power Rangers Megaforce

Le principal problème, au delà du talent limité du casting (seules les deux filles ont un minimum d’expérience), c’est que tout est au rabais. Commençons par les décors. Le centre de commande de Zordon claquait visuellement. Là, on a une vieille pièce sombre, vide avec deux pupitres en carton au milieu et les clés rangers sur le mur, en version plus kitsh que les japonaises vues dans Gokaiger. C’est tout de même un comble.
Le centre des jeunes de l’époque faisait rêver les jeunes qu’on était avec son bar à fruits cotoyant la salle de sports. Là, on a une mini boutique dans une galerie marchande avec un Ernie délocalisé. Idem pour le lycée. Déjà à l’époque, il faisait peu crédible mais il donnait envie d’y aller. Le lycée proposait ici est très terne avec sa salle très petite et son couloir à casier très sombre. Il ne vaut mieux pas être dépressif pour se rendre dans ce lycée.

Mais l’économie financière ne se fait pas sentir qu’au niveau des décors. Les accessoires aussi sont vraiment au rabais. Le robot est un copié de Wall-E fait avec deux bouts de métal tenant miraculeusement ensemble (va falloir être fort pour justifier sa transformation en géant afin qu’il combatte et qu’il fusionne avec le Megazod, sauf si ils sautent toutes ses scènes). Le ballon est juste ridicule avec son faux sigle Nike. Même les glaces sont fausses. Et je ne parle même pas des cartes de transformation qui sont restées japonaises avec les noms japonais (pourtant non repris) et les caractères japonais. Ca en devient juste ridicule.

Pilote: Power Rangers Megaforce

Mais c’est justement aussi ce ridicule qui m’a plu. J’ai juste passé tout l’épisode à me marrer comme un malade à lister tous ces défauts et tout ce cheap. Le plus marrant restant quand même les erreurs de montage grossières, comme par exemple le tout début de générique nous offrant un plan de l’acteur japonais de Goseiger se transformant ou encore les mixages de différents combats de Goseiger qui font ainsi passer les rangers d’une zone détruite à la devanture d’un stade en cours de discussion.

Il est d’ailleurs également très drôle de s’attarder sur les dialogues souvent ridicules au possible (« Megarangers, it’s a mega win ! », « Earth defenders, never surrender », …) et les situations improbables qui font même rire les acteurs eux-même (voir par exemple le ranger noir lors de leur chute pour revenir du QG).

Et puis bon, il y a aussi pour finir de m’achever dans la comédie, le coté pokemon du truc (on peut voir dans pokemon l’apologie de l’esclavage avec la capture des animaux pour les faire combattre gratuitement). Là, on a quand même 5 jeunes auxquels on impose de risquer leurs vies pour sauver la terre alors qu’ils n’ont rien demandé du tout. Imaginez-vous demain vous faire kidnapper et imposer par une tête flottante et un robot en carton d’affronter des extraterrestres surpuissants. Vous diriez oui sans broncher ? Au moins dans Samurai (et dans Goseiger), c’était leur destinée, ils ont été préparé à cela depuis leur plus tendre enfance. Là, c’est juste abusé d’imposer comme ça.

Enfin, coté casting, je dois dire que je suis un peu tombé amoureux de Emma et sa très jolie actrice Christina Masterson. Elle est trop mignonne et le personnage semble bien sympa et cool. J’étais déjà amoureux de Gosei Pink et je suis amoureux de sa version rose de Megaforce. Ca, c’est de la continuité. Pour le reste, ça va, hormis le ranger rouge et son look 90ies totalement dépassé. Il me fait trop penser à Ryan de VR Trooper mais en brun. Et ce n’est pas un compliment.

Pilote: Power Rangers Megaforce

Bref, 10/10

J’ai du mal à saisir Power Rangers Megaforce. Objectivement, c’est probablement le plus mauvais pilote de toute la franchise (le scénario ne tient pas la route par manque de raisons (aucune pour les extraterrestres, aucune pour justifier la sélection des gentils, même pas des raisons bidons), pas un seul élement ne fait pas kitch et cheap, le casting est plus que moyen, les dialogues sont ridicules, le montage est foireux).
Mais il se dégage une sorte de coté assumé à ce pilote, genre « ouais, c’est tout pourri mais on en est fiers » qui le rend quelque part sympathique mais surtout extrêmement drôle à regarder au 25ème degré. Vu sous l’angle de la comédie, on tient une des meilleures séries du genre de l’année. Je me suis vraiment éclaté un maximum devant. Power Rangers Megaforce est à voir, et pour les plus grands, probablement après une soirée bien arrosée (au jus de pomme et au champomy bien sûr).

Le générique (même niveau musical Noam Kaniel ne s’est pas fait chier, remontant le générique de Samurai aléatoirement en collant des megaforce partout, tout aussi aléatoirement)

La première transformation :

La découverte des nouveaux rangers :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine