Magazine Internet

Apprenez à vos enfants le bon usage d'Internet

Publié le 05 février 2013 par Rozennlefeuvre @aladom
Apprenez à vos enfants le bon usage d'Internet

Sur Internet, comme dans la vie réelle, vous et vos enfants avez des droits et des devoirs. Mieux vaut les connaitre...

A l'occasion du Safer Internet Day 2013, l'Union nationale des associations familiales (UNAF) et la Commission Nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) ont travaillé de concert pour concevoir le guide pratique pour un usage responsable d'internet. A lire en famille bien sûr.

Avant que votre ado ne commette l'irréparable parce que le web « c'est cool », informez-vous et transmettez lui quelques règles de bonne conduite sur Internet. Exposer ses idées avec autant de liberté c'est formidable, comme parler de ses passions ou rencontrer des « amis ». Toutefois, comme dans la « vraie vie », vous-mêmes et vos enfants avez des droits, mais aussi des devoirs. Mieux vaut donc les connaître. 

1. Peut-on tout dire sur Internet ? 

Oui. La liberté d'expression est un principe fondamental qui permet à chacun d'exprimer librement ses idées et ses opinions (art. 11 Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789). On a le droit d'exposer ses idées, son art, ses photos, ses vidéos sur un site Internet, un blog, un réseau social, etc. On a aussi le droit de participer à des outils collaboratifs, des forums, des wikis... en toute liberté. 

Non. Comme toute liberté, la liberté d'expression a des limites. Les règles et les lois qui permettent de vivre ensemble s'appliquent sur Internet comme ailleurs (Facebook, Twitter, blogs...) ! Exemples de limites : droit à l'image, diffamation, droit d'auteur, injures, incitation à la haine raciale. 

2. Est-on responsable de ce qu'on publie sur Internet ? 

Oui. On est toujours responsable de ce qu'on publie, même sous pseudonyme. En tant que parent, vous êtes également responsable de ce que votre enfant mineur publie. 

3. Est-on responsable des publications des autres ? 

Oui. Si votre enfant mineur a un compte sur un réseau social, un blog ou un site Internet, vous êtes responsable de son contenu. 

Toutefois, pour les contenus publiés par d'autres personnes, votre responsabilité (ou celle de votre enfant), n'est engagée que si vous avez eu connaissance du contenu avant sa mise en ligne (outil de modération a priori). Vous êtes également responsable si, une fois que vous avez eu connaissance du contenu, vous ne l'avez pas retiré rapidement. 

4. Peut-on faire effacer une photo(ou une vidéo) de soi publiée sur Internet ? 

Oui. Première étape souvent suffisante : demander à la personne qui l'a publiée de l'enlever. Si jamais cette personne ne veut pas la supprimer, on peut demander au responsable du site de la retirer. Pour cela, il faut soit envoyer un courrier au responsable du site, soit utiliser une démarche en ligne lorsqu'elle existe. En cas d'échec, on peut demander l'aide de la CNIL (www.cnil.fr/vos-libertes/plainte-en-ligne/). En tant que parent, vous pouvez faire cette démarche avec votre enfant, cela peut être une bonne expérience pour lui. 

5. A-t-on le droit d'utiliser la photographie ou la vidéo d'une personne sur un site Internet ? 

Oui. Pas sans son accord. Par principe, toute personne, quelle que soit sa notoriété, dispose sur son image et sur l'utilisation qui en est faite, d'un droit exclusif et peut s'opposer à sa reproduction et diffusion sans son autorisation. On doit donc recueillir, avant la mise en ligne de la photo (ou de la vidéo), l'autorisation expresse de la personne ou des personnes qui y ?gurent. 

Si l'on vous demande de retirer la photo, vous devez le faire et ainsi respecter le droit à l'image de la personne. 

6. A-t-on le droit de savoir quelles informations un site Internet possède sur nous ? 

Oui. La loi « Informatique et des Libertés » accorde à toute personne le droit d'accéder aux informations qui la concernent. Pour un mineur, ce sont les parents qui peuvent agir auprès du site qui détient les informations. Par exemple : on peut demander à un site internet sur lequel on fait des achats de nous envoyer copie des informations qu'il détient sur nous. On pourra par la suite modi?er, supprimer certaines informations ou fermer son compte. 

7. Doit-on protéger sa vie privée en ligne ? 

Oui. Et celle des autres également. Aujourd'hui, de plus en plus de monde expose sa vie privée sur Internet et en particulier les enfants. Mais la vie privée n'est vraiment privée que s'il est possible d'avoir des opinions, des comportements et des relations sans que tout le monde soit au courant. Chacun doit protéger sa vie privée et celle des enfants. Attention, ce n'est pas parce que l'on n'a rien à se reprocher que l'on doit tout montrer ! Sur Internet, toute information publiée laisse des traces. Que pensera un futur employeur en visionnant des photos compromettantes de votre enfant quand il avait 14 ans ? 

Il faut respecter la vie privée des autres et en aucun cas révéler les opinions politiques, la religion, les amours, les problèmes de santé ou les con?dences de quelqu'un. 

8. Existe-t-il un « droit à l'oubli » sur Internet ? 

Non. Même si un projet de règlement de l'Union européenne est en cours, il n'existe pas actuellement de loi à proprement parler sur le droit à l'oubli qui permettrait d'éviter que des personnes soient victimes d'informations qui traînent sur Internet. 

Cependant, il existe un droit d'opposition qui permet de demander, pour motifs légitimes, l'effacement d'informations qui nous concernent sur un site. 

9. Peut-on vérifier ce qui est publié en ligne nous concernant ? 

Oui. Il est même conseillé de surveiller ce qui se dit de nous sur Internet. Pour véri?er si des informations nous concernant (noms, photos, activités...) sont en ligne sur des blogs ou des réseaux sociaux, on peut rechercher son nom dans un moteur de recherche. On peut aussi taper son nom dans un moteur de recherche de personnes (ce type de site passe également en revue les réseaux sociaux du type Facebook, MySpace, Linkedin...). 

10. Doit-on signaler des contenus choquants ? 

Oui. C'est un devoir ! En surfant sur Internet, on peut tomber sur un contenu (texte, photo, vidéo...) choquant ou dérangeant, notamment pour des enfants. Si un contenu n'est pas pertinent compte-tenu du terme recherché, ou si un site redirige vers un contenu choquant, il faut signaler ce problème à l'éditeur du site ou sur le site www.Internetsignalement.gouv.fr. Cela peut éviter que vos enfants ou d'autres tombent sur ce contenu.

Source : UNAF


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines