Magazine

Paris brûle-t-il ?

Publié le 09 avril 2008 par Hervé Guillot

En fait je crois que l'on peut répondre "non" à cette question. Vu comment la Flamme Olympique a traversée la capitale, il aurait été difficile que cela prenne feu.

De plus, vu le droit d'ingérence dont a fait preuve le comité olympique Chinois, cela ne risquait pas grand chose. Et c'est cela qui me gène avant tout. Comment un ressortissant étranger peut-il avoir le dessus sur la Préfecture de Police de Paris ? Comment peut-il décider du parcours et le modifier au dernier moment ?

Qu'ils viennent défendre leur pays et leur dictature en se baladant avec la flamme olympique est une chose, qu'ils imposent leurs règles en est une autre. Je trouve cela inadmissible et pour moi cela aurait dû créer un incident diplomatique. Est-ce que nous allons au Tibet pour faire chier l'armée quand ils tirent dans la foule ? Est-ce que nous allons à l'encontre de la Police locale quand elle arrête sans raison des Moines Tibétains ?

Le C.I.O. avait déjà fait un énorme cadeau à la Chine en lui donnant les Jeux Olympiques et donc une reconnaissance officielle du monde politique international. Il ne faut pas en abuser et il serait encore plus judicieux d'en profiter pour redorer son blason et son honneur.

Que les Chinois soient sous une propagande d'État et soutiennent leur gouvernement me parait normal étant donné qu'ils ne peuvent pas connaitre la vérité. Mais il ne faut pas imposer au reste du monde le même régime.

Le C.I.O. doit se réunir pour décider de comment seront diffusées les images des jeux et il est hors de question qu'ils acceptent le léger différé. Cela serait une honte pour cet évènement qui se veut apolitique. Même dans l'antiquité, la trêve Olympique était respectée. Alors Messieurs les Chinois, faites au moins l'effort de la respecter vous-même dans votre pays et apportez plus de considération à votre peuple, aux Tibétains, aux journalistes et aux opposants à votre régime.

Enfin en ce qui concerne le boycotte, ou non de ces jeux par la classe politique internationale, beaucoup pensent que cela est juste d'ordre économique. Mais il ne faut pas oublier le poids qu'à la Chine au niveau internationale. Il faut se rappeler qu'elle est membre permanente du conseil de sécurité de l'O.N.U.. Pour cette raison, son influence sur les décisions de politique mondiale est cruciale. Depuis quelques semaines, des avancées non négligeables se sont produites sur le Darfour et ce grâce à la Chine qui ne fait plus pression. Elle exploite une grande partie des richesses de cette région et mettait systématiquement son véto à toute résolution. Elle a enfin allégé ses positions, permettant des avancées importantes. Elle a également un rôle importante dans le conflit Iranien. De même, ses positions ont changé dernièrement permettant ainsi une meilleur progression des négociations à propos du nucléaire civil et militaire.

Aujourd'hui, si les États-Unis et la France sont très nuancées sur un éventuel Boycotte, se sont surtout pour ces questions politiques qui viennent juste d'avancer. Washington et Paris savent pertinemment que les cartes sont en Chine et non pas dans le monde Occidental.

Il est clair que l'absence de Georges W. Bush et Nicolas Sarkozy serait un message très fort, mais cela serait aussi un retour diplomatique très important sur de nombreuses questions internationales.

Une politique étrangère se fait sur du long terme et pas en quelques jours. Il est tout à fait normal que des gants soient utilisés pour en parler. Je peux même vous dire que quoi qu'il arrive, je reste persuadé que les présidents américains et Français seront présents en Chine. Il faudrait un très gros évènement pour que ce soit le contraire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hervé Guillot 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte