Magazine Auto/moto

Toyota Tundra 2014 : que des moteurs V8

Publié le 11 février 2013 par Critiqueauto
Toyota Tundra 2014 : que des moteurs V8

Depuis l’introduction de la deuxième génération de cette camionnette pleine grandeur, en 2007, le constructeur japonais était resté passablement conservateur dans les mises à jour effectuées sur le modèle. L’année 2014 sera cependant celle des grands changements en matière de design. Cette année, Toyota a décidé de revoir sa camionnette de fond en comble, mais a reconduit les mêmes mécaniques qu’on trouvait sous le capot de l’édition 2013.

Mécanique

Sous le capot de la Toyota Tundra 2014, on retrouve exactement les mêmes moteurs qui officiaient dans les divers modèles de 2013. Si les Américains ont droit à un V6 et à deux V8, les consommateurs canadiens devront se contenter de deux V8 seulement. Le premier de ces moteurs est le V8 de 4,6 litres à double arbre à cames en tête qui développe une puissance de 310 chevaux à 5 600 tours par minute et produit un couple de 327 livres-pieds à 3 400 tours.

La seconde mécanique offerte est le V8 de 5,7 litres à double arbre à cames en tête dont la puissance s’établit à 381 chevaux à 5 600 tours par minute, et le couple, à 401 livres-pieds à 3 600 tours. Les deux moteurs sont jumelés à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports avec mode manuel et leviers de sélection au volant. Équipée de l’ensemble remorquage, la Tundra peut remorquer une charge qui fait pas moins de 4 895 kilos.

Habitacle et carrosserie

Pour 2014, c’est à la partie avant que Toyota s’est vraiment attardée. On remarque une nouvelle calandre et un nouveau pare-chocs en trois parties; de plus, le constructeur a fait une grande utilisation de chrome. Les ailes et les passages de roues sont un peu plus carrés. La boîte a également été revue, de même que la partie arrière qui comporte un petit aileron intégré qui est là pour réduire la traînée et améliorer la consommation de carburant.

À L’intérieur, Toyota y est allée de nouveaux sièges plus confortables, à l’avant comme à l’arrière, et d’un panneau de bord complètement refait. Elle a intégré une caméra de vision arrière en équipement de série de même que la connectivité Bluetooth. Les consommateurs qui le désirent pourront se procurer, en option, un détecteur de voitures dans l’angle mort. Dans l’habitacle, c’est résolument spacieux. On a aussi travaillé à améliorer l’ergonomie pour donner au conducteur un meilleur accès aux diverses commandes de la camionnette.

Conclusion

La camionnette Toyota Tundra a toujours été considérée comme un excellent véhicule; d’ailleurs, elle a obtenu plus que son lot de prix et de distinctions au cours des années. Et, dans les faits, la Tundra est une vraie camionnette américaine qui a été conçue à Newport Beach, en Californie, et qui est assemblée à San Antonio, au Texas. Et toutes les améliorations apportées cette année à la grande camionnette du constructeur japonais sont le fruit de consultations faites auprès de la clientèle. Nul doute que les consommateurs y trouveront vraiment leur compte.

Richard Roch


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines