Magazine Auto/moto

Nissan Juke Nismo 2013 : nettement amélioré

Publié le 11 février 2013 par Critiqueauto
Nissan Juke Nismo 2013 : nettement amélioré

Nismo est à Nissan ce que SRT est à Chrysler, AMG à Mercedes-Benz, M à BMW. Quand on dit Nismo, on parle de design, de performances et de tenue de route améliorés. Et Nissan vient de lancer son Juke Nismo sur le marché européen. Le constructeur japonais a décidé d’amener son petit véhicule multisegment à un autre niveau en lui octroyant une petite mécanique qui sort tout droit de la compétition.

Mécanique

Le moteur de ce Nissan Juke Nismo 2013 provient de la Nissan DeltaWing que le Fabricant utilise en compétition. Ce moteur est sensiblement le même que le constructeur utilise dans son Juke, soit un 4-cylindres turbocompressé à injection directe de carburant et à double arbre à cames en tête de 1,6 litre, mais on l’a retravaillé pour en extirper 12 chevaux de plus, à 200. Pour ce qui est du couple, il atteint 184 livres-pieds entre 2 000 et 5 200 tours par minute.

Le fabricant a ajouté un ensemble aérodynamique et a revu le châssis, ce qui permet au Juke de passer à un autre niveau de performances. Deux boîtes de vitesses sont offertes : une manuelle à 6 rapports qui fonctionne en tandem avec la traction et une CVT avec mode manuel à 7 rapports qui est offerte avec la transmission intégrale.

Habitacle et carrosserie

Les divers changements apportés à la carrosserie du Juke Nismo ont tous comme objectif d’améliorer le rendement du véhicule. Par comparaison avec le Juke de base, le Nismo affiche un design plus bas et plus dynamique. On a remplacé les antibrouillards par une mince ligne de diodes électroluminescentes qui font office de feux de jour. De plus, on a retravaillé les jupes de bas de caisse pour améliorer le rendement aérodynamique de la voiture et pour refroidir les freins. Le constructeur a également joué avec les couleurs; les rétroviseurs, par exemple, sont peints en rouge pour permettre à l’initié de distinguer le Juke du Juke Nismo. À l’arrière, le pare-chocs est plus profond, et un aileron a été ajouté pour créer une dépression qui colle le Juke Nismo à la route. Le Juke Nismo roule sur des roues de 18 pouces et sur des pneus Continental.

À l’intérieur, tout est tourné vers le conducteur. De plus, tout est conçu pour la performance. Les sièges ont été redessinés pour procurer un meilleur maintien latéral. Ils sont recouverts de suède et surpiqués en rouge. Le fabricant a aussi utilisé du rouge comme fond du compte-tours et sur le volant.

Conclusion

En termes de performances, on pourrait ajouter pour conclure que le Nissan Juke Nismo à traction est capable d’un 0 à 100 km/h en 7,8 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 215 km/h. En matière de consommation, on obtient un étonnant 6,9 litres aux 100 kilomètres en combiné ville et route. Le Nissan Juke Nismo devrait être offert par Nissan en Amérique du Nord, mais on ne sait pas encore quand il traversera l’Atlantique ni à quel prix on le vendra. C’est à suivre…

Richard Roch


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines