Magazine Caricatures

La chronique de la semaine !

Publié le 12 février 2013 par Douillon @DOUILLON

7744841041_les-27emes-victoires-de-la-musique-se-deroulent-samedi-3-mars-a-partir-de-20h35

A l’heure où l’on retrouve de la viande de cheval dans les Lasagnes au bœuf et que ce scandale sanitaire risque d’être bien vite effacé par quelque chose de plus grave encore puisqu’on aurait retrouvé de la viande de chameau dans des lasagnes servies à l’Elysée, interrogeons nous sur un autre plat qui a fait l’actualité ce Week-End : Les victoires de la musique présentée par le sémillant Laurent Ruquier qui semblait pourtant aussi qualifié pour présenter cette soirée chanson Française que Vincent Delerm pour présenter la nuit du Rire ! Pourquoi ? Car à l’image des lasagnes, dans les Victoires de la Musique, il y en a plusieurs couches, et au dessus c’est gratiné ! Donc, ce soir là, il y avait d’un côté les Victoires et de l’autre Splash ! C’est dire si, d’un côté comme de l’autre on n’a pas volé bien haut avant de toucher le fond ! Grâce à la magie d’Internet, je me suis forcé, sans débourser un centime, à écouter les différentes œuvres nominées et les artistes correspondants à ce beau bouquet composé de la fine fleur de la chanson française actuelle. Oui je l’ai fait consciencieusement et avec abnégation pour vous et aussi pour en avoir le cœur net et ne pas mourir idiot en respectant l’adage qui veut que : Si des milliers de personnes aiment c’est qu’il y a quelque chose à aimer ! Bref j’ai tout écouté : Benjamin Biolay, Dominique A, Orelsan, Céline Dion, Lou Doillon, Françoise Hardy, La Grande Sophie, C2C,
Barbara Carlotti, Rover, Tal, Camille, Marc Lavoine, Lescop, Sexion d’Assaut, M, BB Brunes... Et bien, c’est très reposant. De temps en temps on tombe sur une bonne mélodie sur une belle voix, sur des paroles intelligentes ou sur des orchestrations et des rythmiques qui valent le coup. Bon, jamais dans la même chanson, il faut pratiquement tout écouter pour tout avoir, mais je vous l’ai dit, on s’en fout, on n’achète pas l’album ! C’est gratuit sur Internet ! C’est d’ailleurs pour ça, je pense, que les artistes ne s’enquiquinent plus à faire des chansons avec à la fois une belle mélodie, des paroles sensées et une grande orchestration, il serait couillon de se faire chier pour des prunes, c’est humain ! Comme en plus dans toutes les émissions où ils passent on leur demande de parler de leur chanson au lieu de les chanter, on comprend aussi qu’ils se demandent à quoi ça peut bien servir de chanter... Ben oui, après tous, c’est gratuit alors celui qui écoute il se démerde, il se fait sa sauce et tant pis si, la encore, c’est chacun pour soi ce qui fait qu’il n’y a plus de chanteurs et de chanteuses qui puissent plaire à la fois aux bobos, aux prolos, aux intellos, aux jeunes, aux vieux, aux Parisiens du XVieme et du 93, à la profession, aux lecteurs de Télérama et de Voici, à l’épicier de Guéret au viticulteur de Cazoul les Béziers et à l’ostréiculteur de Cancale, bref qu’il n’y a plus ce truc que l’on appelait chanteur populaire ! 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Douillon 5157 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte