Magazine Humeur

Pourquoi le premier vote pour un grand "OUI" au mariage pour tous ?

Publié le 12 février 2013 par Rsada @SolidShell

Le débat à l’Assemblée nationale pour la Loi dite du « mariage et de l’adoption pour tous » s’est achevé vendredi dernier sur un faux air de concorde nationale.

Vous l’aurez compris, par concorde il faut entendre le fait que la majorité s’est satisfaite de n’avoir rien cédé à une opposition qui durant près de deux semaines consécutives, a pris un malin plaisir à défendre la vision passéiste de la société. Chacun restant campé sur ses positions en valorisant son travail d’argumentation.

Sur le fond, soyons francs, le débat parlementaire aura permis d’assainir le sujet et de permettre à tous de révéler la réalité de ses propres pensées.

Le mariage civil entre personnes de même sexe a fait recette et ne rencontre plus vraiment d’opposition. Les opposants en nourrissant le projet cynique d’Union Civile, a apporté la preuve qu’ils ne disposaient plus d’armes à brandir contre une évolution logique de la société.

L’adoption d’enfants par des couples homosexuels a quand à elle générée quelques interrogations. Mais en écoutant les tenants d’une ligne d’exclusivité en faveur des seuls hétérosexuels, il fut presque agréable d’entendre que certains reconnaissent qu’elle met fin à une hypocrisie et permet aux enfants vivants au sein de familles homoparentales d’être reconnus au même titre que leurs parents. Par ailleurs, restons logiques, le nombre d’enfants « adoptables » étant déjà extrèmement faibles, les futurs couples homosexuels « adoptants » feront face à la même difficulté d’accès à l’adoption que les couples hétérosexuels. 

La bataille n’est pas encore totalement achevée. Pourtant, nous resterons nombreux à garder en mémoire la ténacité et l’énergie dont ont fait preuve deux femmes d’exception. Des sentiments de gratitude et de profonde affection nous lient désormais à Dominique Bertinotti Ministre déléguée à la Famille et à la Garde des Sceaux Christiane Taubira, qui ont porté et soutenu ce texte durant l’intégralité des débats !   

Dans le même temps, les réseaux sociaux comme FaceBook ou Twitter ont été les relais d’une opinion publique témoin des propos (et parfois des débordements) des partisans et des opposants au texte. Ils se sont également fait le reflet direct de celles et ceux qui ne prônent rien d’autre qu’un rejet ou une négation de l’homosexualité !

Cette homophobie réelle, latente, fondée sur la peur ou sur des considérations religieuses est un fléau pour notre société au même titre que le racisme primaire. Cette Loi ne l’enrayera pas à elle seule, mais elle permettra d’inscrire dans la réalité toute la diversité d’une société où chacun doit disposer des mêmes devoirs et des mêmes droits.

Cette Loi du mariage et de l’adoption pour tous est la traduction moderne d’une République qui replace enfin les choses à l’endroit. Une République qui affirme fièrement que « Tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ».

Aujourd’hui, mardi 12 février 2013, les députés sont appelés à se prononcer en première lecture avant la présentation devant le Sénat le 18 mars prochain. De gauche comme de droite, il faut une majorité la plus large possible pour prouver que la France a encore la capacité de se rassembler.

Tous ensemble, commençons cette lune de miel par un grand « OUI » au mariage et à l’adoption pour tous !

A la manière de Montesquieu : « Il faudrait convaincre les hommes du bonheur qu’ils ignorent, lors même qu’ils en jouissent ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rsada 587 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte