Magazine Auto/moto

5000 Km en voiture éolienne

Publié le 12 février 2013 par Pwrlovers @pwrlovers

Deux aventuriers allemands ont parcouru 5000 Km en Australie avec une voiture électrique. Pour recharger la batterie, pas besoin de prise de courant : ils emportaient avec eux une éolienne et un mat de bambou, qu’ils dressaient face au vent une fois arrivés au bivouac. Et pour diminuer encore plus leur consommation, cette voiture éolienne d’un nouveau type était trainée par un cerf-volant !

Dirk Gion et Stefan Simmerer sont deux athlètes adeptes du kite-surf. Leur pratique de ce sport leur a permis de traverser l’Australie d’Albany à Sidney sans faiblir. Partis le 26 janvier, ils sont arrivés moins de trois semaines plus tard dans la capitale économique australienne, à bord de leur kite-car, ravis de leur démonstration : le vent et une batterie électrique suffisent pour transporter deux personnes sur de très longues distances.

La voiture éolienne de deux allemands en Australie

La voiture éolienne de deux allemands en Australie

Leur voiture éolienne baptisée Wind-explorer a pu utiliser la force du vent presque tout le temps pour refaire le plein d’énergie, sauf dans quelques cas où l’électricité a été prise sur le réseau, ce qui leur a coûté 10 € en tout !

Une fois chargée, la batterie de 8 kW/h leur donnait une autonomie de 400 kilomètres, malgré des températures de 60°C au soleil ! Et ils allaient  évidemment encore plus loin quand le vent soufflait dans le bon sens et leur permettait de hisser la voile.

La voiture est optimisée pour l’aventure. Elle ne pèse que 200 Kg et ressemble un peu à un jouet, mais elle circule sans problème sur autoroute. Au cours du voyage, ils ont établi un autre record : une bordée de 493,5 km d’une seule traite, de Eucla à Ceduna, sans autre énergie que le vent ! Waouh !

Remonter à la source :

Le Wind-explorer parcourt 5000 Km


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pwrlovers 1531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte